12 Août 2017

Ile Maurice: Augmentation des prix - La vente de cigarettes au détail a le vent en poupe

Depuis lundi, le prix de certaines marques de cigarettes a pris l'ascenseur. Résultat : les fumeurs en achètent au détail, faute de ne pouvoir s'offrir un paquet. Et cela, en faisant fi de la loi qui interdit la vente au détail. Quid des commerçants ? Nous en avons rencontré quelques-uns...

Dans une boutique à Baie-du-Tombeau, nous demandons à la commerçante si nous pouvons avoir des cigarettes au détail. Elle nous répond sans ciller : «Cigarettes au détail ? Oui, bien sûr. Rs 10 pour une Pallmall, Rs 13 pour une Matinée et Rs 11 pour une Rothmans.» Comment calcule-t-elle le prix ? «La cigarette Matinée, par exemple, devrait coûter Rs 9,50 l'unité si on considère le prix de la boîte. Toutefois, je la vends à Rs 13 de sorte à avoir une marge de profit», explique la commerçante. Et d'ajouter : «De toute façon, ça se vend mieux au détail, car la boîte est trop chère. Je suis donc gagnante.»

Dans une autre ti laboutik de Roche-Bois, une dame d'âge avancé nous reçoit. «Rs 15 l'unité pour une Dunhill», dit-elle quand on lui demande si elle vend des cigarettes au détail. Selon elle, c'est évident que si le prix de la boîte augmente, le prix à l'unité doit aussi augmenter. «Les gens continueront d'acheter», lance-telle. «Le gouvernement sait ce qu'il fait ; la vente de cigarettes ne chutera pas. Les gens se plaignent, mais ils continuent d'acheter», poursuit-elle.

Non loin de la boutique, nous abordons un petit groupe qui profite de la pause déjeuner pour fumer une cigarette. «J'en ai acheté au détail. Je sais que cela me fait plus cher, mais je n'ai pas assez d'argent pour une boîte. Et comme je dois fumer... », lâche l'un d'eux.

À Cassis, nous répétons le même exercice dans un petit commerce du coin. C'est avec hésitation que la vendeuse nous confirme qu'elle vend des cigarettes au détail. «C'est illégal, mais je le fais car les gens n'ont pas vraiment d'argent pour acheter une boîte. Je sais que je risque une grosse amende», concède la commerçante.

Ile Maurice

Bénévolat - Une Law Clinic bientôt lancée à Rodrigues

Une première. Dix membres du barreau ont répondu à l'appel du président du Bar Council, Me… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.