12 Août 2017

Madagascar: Affaire Clovis Razafimalala - Le groupe Dounia n'a rien à voir

Sur le verdict prononcé à l'encontre de Clovis Razafimalala, le groupe Dounia en général et Erick Besoa en particulier n'a rien à voir sur cette décision du tribunal. Selon ce dernier, c'est l'Etat qui s'est constitué partie civile, et ce, pour incitation à la rébellion et destruction de bâtiments administratifs.

Il a tenu également à rappeler que le chef district de Maroantsetra a déclaré que depuis 2014 il n'y avait pas eu de trafic de bois de rose et les opérateurs économiques qui excellent dans ce domaine ont depuis quitté la ville. Eric Besoa de souligner aussi que l'entreprise Dounia se charge actuellement de construction navale, à son actif un bateau de 600 tonnes dénommé « Savannah IV». Ce bateau joue un rôle non négligeable pour désenclaver la région, notamment pour le transport de passagers et de marchandises.

Par ailleurs, ce propriétaire du groupe Dounia persiste et signe qu'aucune poursuite n'a été déposée contre Clovis Razafimalala, en tant que responsable de l'ONG « Lampogna » ou défenseur de l'environnement. Et de réitérer que ce dernier a été poursuivi pour d'autres motifs cités auparavant tout en soulignant au passage que Clovis Razafimalala se cache derrière cet ONG.

Plaidoyer. Notons que la coalition nationale de plaidoyer environnementale (CNPE) a tenu une conférence de presse, hier, à Arrupe Faravohitra. Elle a ainsi rappelé que Clovis Razafimalala a été incarcéré le 16 septembre 2016 à la prison d'Ambalatavoahangy Toamasina. Après dix mois de détention préventive, il a été condamné à cinq ans avec sursis. Le CNPE estime notamment qu'il y a des dessous politiques dans cette affaire.

Madagascar

Anosibe - Saisie de cent cinquante unités d'ossements

Fin du parcours pour une bande de trafiquants d'ossements humains. Vendredi, quatre individus allaient conclure la vente… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.