12 Août 2017

Afrique: Développement mondial - D'importants changements démographiques signalés d'ici à 2029

L'un des changements majeurs est le passage de l'Inde à la première place des pays les plus peuplés du monde, devant la Chine. Ensemble, ces deux pays comptent actuellement 2,7 milliards d'habitants dont 1,4 milliard pour l'Empire du milieu. Par ailleurs, la croissance mondiale entre 2017 et 2050 sera porté pour près de la moitié par neuf pays dont la RDC en troisième position. Si le rapport onusien ne manque pas de prédire un avenir plutôt explosif pour l'Afrique subsaharienne, une inquiétude émerge sur la léthargie dans l'accès à une source d'électricité.

Selon le Département des affaires économiques et sociales de l'ONU , le continent africain devrait passer à près de 4,5 milliards d'habitants dans les années 2100. Une situation qui appelle à une conscientisation des pays de la région face à l'urgence de la mise en oeuvre des politiques pour accompagner cette croissance démographique galopante. Un pays comme le Nigéria, première puissance économique de la région, va passer de 191 millions d'habitants à 410 millions en 2030. Avec cette population supplémentaire, le géant ouest-africain viendra désormais devant les États-Unis d'Amérique. Au total, cinq pays africains, en l'occurrence le Nigéria, la RDC, l'Éthiopie, la Tanzanie et l'Ouganda, feront partie des neuf pays qui concentreront à eux seuls la moitié de la croissance de la population mondiale.

L'Afrique rejoint l'Asie

En 2100, l'Afrique représentera environ 40 % de la population mondiale, contre 17 % actuellement. Elle aura la taille de l'Asie actuelle qui, à son niveau, devrait connaître paradoxalement une régression, passant désormais de 60 à 43 % de la population mondiale. En nombre d'habitants, l'Asie comptera environ 4,8 milliards d'âmes contre 4,5 milliards actuellement. Dans ce rapport, l'on estime que le ralentissement, voire le déclin même de la croissance démographique chinoise viendra influencer considérablement la situation de la région dans la deuxième moitié du XX1e siècle.

Doper le taux d'accès à l'électricité

Globalement, le monde comptera 9,8 milliards d'individus en 2050 et 11,2 milliards en 2100. Face à cette pression démographique, l'Afrique doit rechercher des solutions durables à certains de ses problèmes structurels dont l'accès à l'électricité. Le dernier rapport de la Banque mondiale estime que 1,1 milliard de personnes, soit 15 % de la population mondiale, n'ont pas accès l'électricité. Et près de la moitié de ces personnes habitent les zones rurales africaines et seulement un tiers dans les régions de l'Asie du Sud. Quatre pays - l'Inde, le Nigéria, l'Éthiopie et le Bengladesh - comptent à eux-seuls près de la moitié de la population mondiale n'ayant pas accès à la l'électricité. Nous y reviendrons.

Afrique

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.