13 Août 2017

Tunisie: On continue de rêver la ville

Depuis sa création en 2007 par l'association Art Rue, Dream City s'est inscrit dans le milieu artistique tunisien comme un acte de défi autour d'une esthétique contemporaine. Conçue également comme un espace de libre expression et de libre circulation, cette biennale encourage les artistes à expérimenter plus de sociabilité et de citoyenneté en créant, dans un rapport de proximité avec le territoire (création in situ) et les populations. Elle instaure des modes de relations inédits avec la population en l'impliquant, directement ou indirectement, dans les processus de création.

Les créations d'artistes tunisiens ou étrangers ont lieu dans des lieux clos ou ouverts, insolites, porteurs de vie sociale, de culture et de patrimoine.

Au bout de 5 éditions (dont l'une s'est tenue en 2013 à Marseille), Dream City a réussi à fidéliser un public de tous les âges et de toutes les catégories sociales. C'est devenu le rendez-vous très attendu des habitants de la Médina de Tunis aussi bien que de ses commerçants.

Dans Dream City 2015, la thématique choisie s'intitulait «Art et lien social». Les artistes sélectionnés pour cette édition ont dû créer avec, autour, et pour une population donnée.

«Les créations de cette édition matérialisent des liens et des échos humains jusque-là invisibles, défendant la singularité de chacun», écrivent Selma, Sofiane et Jan Goossens (curateur invité de la session) dans leur édito. Goossens est directeur du festival de Marseille, travaille notamment en Afrique sub-saharienne et s'attache à mettre en place des projets interrogeant des contextes sociaux.

A la différence des précédentes sessions, les artistes de DC 2015 n'ont pas été sélectionnés par un appel à projet, mais ils ont été choisis pour leur esthétique et leur engagement artistique. Le processus de création s'est déroulé à travers des temps de résidences dans la Médina de Tunis et plus précisément dans la médina sud. Du 4 au 8 novembre, la 5e édition de Dream City a accueilli 10.430 visiteurs. Ces derniers ont découvert 23 propositions artistiques contemporaines accessibles à tous.

Aujourd'hui, et en cet été chaud de 2017, l'art rue est en pleine effervescence. Cette fabrique d'espaces artistiques prépare la 6e édition de DC qui aura lieu du 4 au 8 octobre 2017. Au programme, des créations signées par cinq artistes tunisiens, un groupe allemand, deux canadiens, une algérienne, un suisse, un libanais, un Egyptien, trois belges et un artiste de l'Afrique du Sud. Des vidéastes sont également de la partie. Il s'agit de trois Egyptiens, trois Tunisiens et un Syrien.

Tous les matins de 10h30 à 12h30, l'Art rue propose les ateliers de «La ville rêvée», une sorte de tables rondes autour de l'art et la ville, ouvertes au public. On nous annonce également que trois concerts auront lieu le soir en espace public. L'équipe de Dream City ne nous en dit pas plus, en attendant de clore son dossier de production. Mais nous y reviendrons.

Tunisie

Slim Riahi va saisir la justice

Nous avons attendu en vain une action du ministère public pour un retour à l'ordre, a-t-il ajouté… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.