13 Août 2017

Congo-Kinshasa: Kasaï - La situation sécuritaire est globalement calme, assure le général Assumani

Au cours d'une rencontre avec les responsables des médias de Kananga samedi 12 août, le général de brigade Marcellin Assumani, commandant du secteur opérationnel de l'armée dans les provinces du Kasaï, a fait savoir que la situation sécuritaire dans la région était calme à 90%.

L'officier estime que la majorité des territoires de la région du Kasaï sont pacifiés, ajoutant sans les préciser que des poches d'insécurité sont encore présentes puisque le déploiement des forces de sécurité n'est pas encore effectif dans toute la région.

Au sujet de l'enrôlement des électeurs qui devrait bientôt commencer au Kasaï et au Kasaï-Central, le général Assumani affirme que l'armée est prête pour la sécurité.

Il déconseille cependant les mouvements dans les zones qui ne sont pas encore sous le contrôle de l'armée.

Cette rencontre entre le commandant du secteur opérationnel de l'armée dans la région du Kasaï et les responsables des médias de Kananga a été organisée à l'occasion du premier anniversaire de l'assassinat de Kamuina Nsapu. Depuis la mort de ce chef traditionnel tué en août 2016 par des forces de sécurité, des violences meurtrières ont éclaté dans la région du Kasaï, faisant plus de 3000 morts et contraignant plus d'un million de personnes à se déplacer.

Ces violences ont conduit la commission électorale à reporter les opérations d'enrôlement au Kasaï-Central et au Kasaï.

Le président de la CENI a récemment annoncé que ces opérations devraient bientôt commencer.

Congo-Kinshasa

L'UE remet le couteau sous la gorge du pays

Le Conseil de l'Union Européenne a rendu publiques, hier lundi 11 décembre 2017, ses conclusions en… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.