14 Août 2017

Congo-Kinshasa: Journée internationale de la jeunesse - Les jeunes invités à assumer leurs responsabilités

Photo: Afdb
Photo représentant la jeunesse

La Ligue des jeunes du Mouvement des Libéraux, dirigée par Dave Bamona, a tenu une matinée politique samedi 12 août 2017 au Siège National, pour célébrer la journée internationale de la jeunesse.

Ont été conviés, tous les jeunes de quatre Fédérations de Kinshasa. Au cours de cette manifestation, trois interventions étaient au rendez-vous.

Celle du Président de la Ligue des jeunes, du Secrétaire Général Adjoint en charge des questions politiques et administratives et, enfin, celle du Secrétaire Général du parti, Jean-Didier Massamba.

De celles-ci, il sied de retenir la conscientisation de la jeunesse par rapport à leurs responsabilités au Parti et au Pays. Ils étaient aussi invités à s'abstenir de tout acte de violence.

Réunis pour échanger sur la journée internationale de la jeunesse, les jeunes du Mouvement des Libéraux ont été dotés de nouvelles connaissances pouvant leur permettre de porter haut le flambeau du Parti.

Trois techniciens et habitués de l'éducation et de l'encadrement de la jeunesse étaient à l'avant plan.

La symbiose de leurs différents discours a armé la force du développement de tout le pays.

Le premier à prendre parole était le Patron de la Jeunesse du Parti. Il s'agit de Dave Bamona qui, jours et nuits, ne ferme pas l'œil pour assurer la sauvegarde de la dignité du Parti à travers la jeunesse et faire en sorte que celle-ci contribue à sa consolidation en gagnant et en exerçant le pouvoir.

Dans son speech très pédagogique, il a commencé par démontrer aux jeunes l'importance de cette journée qui, pour lui, est de promouvoir, mieux développer, entre autres, la conscience des jeunes en ce qui concerne le Programme d'action mondial pour la jeunesse à l'horizon 2030 et au-delà.

Selon ses dires, ce programme s'étale sur dix domaines prioritaires, à savoir : l'éducation, l'emploi, la famine et la pauvreté, la santé, l'environnement, l'usage abusif des drogues et autres stupéfiants, la délinquance juvénile, les loisirs sains, les filles et jeunes femmes, la participation effective des jeunes dans la vie de la société et dans le processus de prise de décision.

Pour ce qui est du dernier point, il a démontré aux jeunes qu'ils ont le pouvoir mais, ils ne l'exercent pas. Pourquoi ? Il a répondu en disant que c'est parce que les jeunes se soustraient, eux-mêmes, dans la sphère politique.

Ils considèrent que ce sont les autres qui doivent le faire à leur place. C'est ainsi qu'il a procédé, méthodiquement, à affermir leur conscience afin qu'ils participent au processus électoral sans réticence.

Il leur a demandé, de ce fait, de s'enrôler massivement et de pousser les autres à le faire car, le processus prend fin le 28 août courant. Il leur a demandé de parler du parti et de convaincre d'autres afin que le parti devienne solide.

Le Secrétaire Général Adjoint en charge des questions politiques et administratives, Boniface Yemba, a, quant à lui, parlé de la restructuration du parti. Il a commencé par expliquer les raisons qui ont poussé au changement de la dénomination du parti.

D'après ses dires, c'est sur décision des Fondateurs du Parti réunis en Assemblée Générale qui ont voulu mettre en application l'Accord du 31 décembre 2016 qui interdisait le dédoublement de partis politiques.

Ensuite, c'est pour éviter toute confusion et tous les prétextes fallacieux au sujet du nom Mouvement pour la Libération du Congo/Libéral. Aujourd'hui, rassure-t-il, le Parti a pour dénomination "Mouvement des Libéraux". Il leur a appris en détails, les différentes structures du Parti, son organisation et fonctionnement, tant au niveau National que Provincial.

Enfin, revenu d'un périple la matinée, le Secrétaire Général, Jean-Didier Massamba, accompagné de son épouse, s'est divisé en quatre pour venir représenter l'Autorité Morale du Parti, empêchée par les charges publiques qu'il assure.

Dans son adresse, il a manifesté sa joie d'être devant la jeunesse surtout en cette date, où, elle est à l'honneur. Ensuite, il a fait comprendre que la jeunesse est la base de tout développement, de la démocratie et de l'émergence de tout pays.

Il a dit aussi qu'il ne peut y avoir de développement durable sans paix et sécurité. C'est ainsi qu'il a appelé les jeunes de son Parti à ne pas participer à tout acte de violence, quelle que soit l'invitation et la nature du gain qu'ils puissent tirer. "Notre Parti apprend la non violence. Nous sommes en démocratie. Celle-ci enseigne la tolérance. Supportez l'autre et agissez dans la paix", a-t-il conseillé.

En savoir plus

Journée internationale de la jeunesse - Les problématiques liées à la jeunesse au menu du jour

Le ministère de la jeunesse guinéenne à l'instar des autres pays du monde a… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.