14 Août 2017

Sénégal: Les mondiaux de Londres confirment la première place mondiale du sprint africain

Dakar — Le continent africain a démontré qu'il demeure une grande terre du sprint mondial à l'issue des 16-èmes championnats du monde d'athlétisme qui ont pris fin ce dimanche à Londres, bien que "pour des raisons diverses, ses athlètes étaient en retrait lors des précédentes compétitions", a analysé Anthony Koffi du Centre international d'athlétisme de Dakar (CIAD).

"Ces championnats ont permis de remettre les choses à l'endroit", a dit le technicien ivoirien, qui dirige sa compatriote Marie-Josée Ta Lou, double médaillée d'argent du 100 et 200m à Londres.

Du 100 au 400m, l'Afrique a placé des athlètes (hommes et femmes) en finale de la plupart des catégories, a rappelé Anthony Koffi, soulignant que les techniciens du continent ont besoin de davantage de matériel pédagogique, de formation, de recyclage et des compétitions pour faire avancer les athlètes africains.

"Il y a tout sur place pour faire avancer nos athlètes qui n'ont pas besoin de s'expatrier pour gagner des médailles", a insisté le technicien du CIAD.

Sur le 100m, le Sud-Africain Akani Simbine a réussi à se qualifier en finale sans compter les finales de la ligne droite dames des Ivoiriennes Ta Lou et Murielle Ahouré.

De même, le Sud-Africain Wayde Van Nikierk (or sur le 400m et argent sur le 200m) est perçu comme la future étoile du sprint masculin avec la retraite du Jamaïquain, Usain Bolt.

A cette liste, on peut ajouter le Botswanais Isaac Makwala, interdit de courir la finale du 400m pour des raisons sanitaires avant d'être autorisé à concourir pour le 200m.

Si ce sont les Etats Unis qui ont terminé à la première place avec 30 médailles dont 10 en or, le Kenya avec 11 médailles dont 5 en or et l'Afrique du sud avec 6 médailles dont 3 or, occupent les deux autres places du podium mondial à Londres 2017 (4 au 13 août).

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.