15 Août 2017

Congo-Kinshasa: ECC - Les délégués appelés à faire un choix judicieux !

Aussitôt ouverte, la 17ème session du synode national de l'Eglise du Christ au Congo suscite déjà des débats dans les réseaux sociaux et au sein de la société civile. Sujet ? Choix et profil du successeur de Mgr Marini Bodho à la présidence national de l'ECC.

C'est dire que les fidèles protestants ne cachent plus leurs préférences. Nonobstant l'interdiction de la campagne électorale sur le vote du nouveau président de cette grande communauté chrétienne. Visiblement, les délégués de différentes communautés ou l'Assemblée plénière du synode ont du pain sur la planche. Car, l'élection du nouveau président de l'ECC concerne l'ensemble des protestants et l'avenir même de l'Eglise.

Déjà, les voix s'élèvent au Sud-Kivu et au Kasaï, donnant ainsi le profil d'un digne représentant de l'ECC. Sans ambages, Me Patient Bashombe, Président de la société civile du Sud-Kivu s'attend à ce qu'il y ait, à la tête de l'ECC, un pasteur sage et craignant Dieu. Malgré que les candidatures à la succession de Mgr Marini Bodho ne sont pas encore connues, l'homme de l'Est de la RDC n'a pas mâché ses mots pour afficher ses préférences à l'endroit du Révérend Docteur Milenge Mwenelwata.

Et, il a ajouté que la société civile et l'ensemble des protestants du Sud-Kivu suivent de près l'évolution de la 17ème session du synode national, spécialement électoral.

Sans un langage impératif, ni influence, un autre fidèle protestant a souligné qu'il est impérieux de prier le bon DIEU pour qu'il puisse éclairer les électeurs afin d'exhausser leur souhait sur le vote massif du Révérend Docteur Milenge comme successeur de Mgr Marini Bodho. Surtout que le Révérend Milinge a, sans fanatisme, un bon témoignage depuis les années Bokeleale jusqu'à présent au sein de l'ECC.

Depuis le Kasaï, Jean-René Tshimanga a rebondi dans le même sens que Patient du Sud-Kivu. Pour Jean-René Tshimanga, le Révérend Milenge mérite, sans complaisance, la présidence de l'ECC, au regard de son parcours au sein de l'ECC depuis son jeune âge jusqu'aujourd'hui.

C'est ici l'occasion pour que les délégués habilités à voter le successeur de Mgr Marini de s'imprégner des préférences des brebis de l'ECC qui seront conduits par le nouveau BERGER de l'ECC. «Le Révérend Milenge a été au service de l'ECC depuis longtemps. Présentement, en tant que bâtisseur de paix, une fois à la tête de l'ECC, il va faire beaucoup mieux son travail et résoudra beaucoup de problèmes dans nos différentes communautés... », s'est exprimé Jean-René Tshimanga sur les réseaux sociaux, fortement commenté par tant d'autres. A Kinshasa, Dieumerci Batsino a souligné qu'il serait satisfait si et seulement si, les présidents communautaires s'accordent à donner la présidence de l'ECC au Révérend Milenge qui fait, selon lui, preuve d'intégrité morale. Et d'ajouter que le Rév. Milenge est une grande personnalité qui est sollicité à tout moment des divergences en vue de trouver des solutions plausibles et des issus favorables.

Oui, la liberté d'expression existe en République démocratique du Congo. Cela doit, de facto, commencer à l'église qui prône la vérité comme la lumière du monde. Et, l'église doit être le miroir de la démocratie. C'est-à-dire, être à l'écoute des fidèles. Car, il est difficile de marcher avec des brebis frustrées. La voix du peuple, c'est la voix de DIEU, dit-on !

Evolution des assises du synode

Délocalisées depuis hier, mardi 15 août 2017, les assises de la 17ème session du synode national de l'ECC ne se déroulent plus au Lycée Mgr Shaumba. Elles sont, désormais, organisées à la cathédrale du Centenaire, sise avenue de la libération (Ex 24 novembre), juste à côté de l'Université Protestante du Congo (UPC), dans la commune de Lingwala.

D'après les informations interceptées à Shaumba, le vote du nouveau président de l'ECC aura lieu, sauf changement en dernière minute, le vendredi 18 août prochain. Et, le dimanche 20 août 2017, l'élu sera investi ou présenté en plein culte. Il sied de souligner que plus de 400 personnes des communautés membres de l'ECC sont venues de toute l'étendue de la RDC pour se choisir leur dirigeant de demain.

Congo-Kinshasa

Les chefs coutumiers signent l'acte de non-agression entre communautés

En marge de la clôture du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement du Grand… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.