16 Août 2017

Sénégal: Mbour / Complaintes des vendeurs du marché des fruits et de la volaille - L'insalubrité et l'insecurité denoncées

Les commerçants du marché "Syndicat" ou marché "ngelaw' 'lieu de vente des fruits et de la volaille situé dans le quartier Thiocé-Est à Mbour, ont fait part de leurs complaintes à la presse hier, pour se faire entendre des autorités municipales et administratives. Ils envisagent de mettre en place un plan d'action dont le premier sera de ne plus payer les taxes municipales.

Selon Mamadou Ndong, le président du marché, de nombreux courriers ont été adressés au préfet et au maire de Mbour. Face à la persistance des autorités municipales et la commission des halls et marchés de ne prendre les grands de nettoyer et assainir les lieux, ils en appellent encore à des efforts de compréhension. Ils ne peuvent plus supporter les tas d'ordures et les déchets de toute sorte stockés à quelques encablures et de la volaille. Cette situation est de nature à les nuire car la clientèle les incrimine de travailler dans la saleté et l'insalubrité. Le fait, selon lui, est d'autant préjudiciable.

Les usines de traitement des fruits installées répugnent à se ravitailler chez eux avec les tas d'immondices qui jonchent la place centrale du marché. Des asiatiques installés dans la commune de Mbour pour diverses raisons et grands consommateurs de fruits et de volaille se font désirer. Le président du marché insiste sur l'acquittement journalier du paiement des taxes municipales. Chaque camion de mangues débarquant sa cargaison doit payer 11 000 francs et tenu selon un consensus avec les commerçants de prendre ses déchets et de les déverser au dépotoir hors du marché. Au moins une dizaine d'entre eux stationnent quotidiennement. Les étalagistes payent chaque jour de travail 125 francs et les propriétaires de cantine donnent par mois 6000 francs. Le président avertit de la prochaine suspension du paiement des taxes municipales par les occupants de "Ngelaw" à l'absence de réactions des autorités.

En dehors de la boue et des détritus, illustration de l'insalubrité, l'insécurité ambiante à laquelle ils se confrontent, est aussi décriée. Les cantines fermées et inexploitées depuis plusieurs années sont des niches d'insécurité, selon Mamadou Ndong, le président du marché, et sont transformées à la tombée de la nuit en chambres de passe pour les travailleuses du sexe. Il se désole de voir de rutilantes voitures se garer aux abords du marché avant de se fondre dans la pénombre. Selon des riverains du marché ayant requis l'anonymat, des activités délictuelles s'y font par des dealers ou des vendeurs de boissons alcoolisées traditionnelles. Il en appelle aux autorités de prendre le taureau par les cornes pour parer au plus pressé. Fallou Sylla, le maire de Mbour soutient avoir pris des mesures correctives par l'envoi d'une benne pour enlever les ordures et déchets du marché des fruits et de la volaille.

Sénégal

Open de golf de Dakar (13ème édition) - Vincent Torgah succède à Amos Korriah

Et de deux ! C'est la deuxième édition d'affilée qu'un Ghanéen s'adjuge le trophée de… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.