16 Août 2017

Congo-Kinshasa: Le professeur Labi salue les retombées positives du découpage du Katanga

Deux ans se sont écoulés depuis que le Katanga, comme certaines provinces de la RDC, a été effectivement démembré en quatre nouvelles provinces: Haut-Katanda, Luala, Tanganyika et Haut-Lomani. Ce découpage a eu des effets positifs sur le plan économique, estime Labi Boketshu, professeur d'économie à l'Université de Lubumbashi. Il évoque notamment le rétablissement des infrastructures dans les centres de production.

Avec le découpage de l'ex-Katanga, les dirigeants ont été rapprochés de leurs administrés. Le professeur Labi Boketshu note que les nouvelles autorités, une fois installées dans leurs fonctions, ont pris conscience de défis qui se posaient à l'économie locale: «Après le découpage, il y a eu prise de conscience de la part des autorités de chacune des provinces, pour essayer de faire un état des lieux de leurs entités. Les différents gouvernements provinciaux commencent à rétablir les infrastructures et enfin du compte, à assainir l'environnement.»

Pour lui, le découpage territorial est « une bonne mesure pour la population, qui semple très contente de ça. Surtout qu'il y a des effets positifs maintenant (... ) amélioration des routes, la réfection de certains bâtiments... »

Congo-Kinshasa

Les chefs coutumiers signent l'acte de non-agression entre communautés

En marge de la clôture du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement du Grand… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.