16 Août 2017

Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - Trois gardes de parc tués par des présumés miliciens

Trois gardes de parc ont été tués et un autre porté disparu au Nord-Kivu, après l'attaque lundi 15 août matin d'une position de l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) aux environs de Kyavinyonge par un groupe de présumés miliciens Maï-Maï.

Une équipe de patrouille de 18 gardes de parc a été attaquée, lundi aux environs de 6 heures du matin, au poste de Vihyo, non loin de Muramba, 10 km à l'ouest de Kyavinyonge. Des sources locales et celles de l'ICCN ont confirmé la mort des trois gardes de parc et la disparition d'un autre. Le porte-parole de l'ICCN au Nord-Kivu souligne que des recherches se poursuivent pour retrouver le garde de parc disparu.

Le reste de l'équipe a dû se replier vers le poste ICCN d'Ishango, en territoire de Beni. Les sources de la coopérative des pêcheurs dans la zone disent que l'enclave de pêche de Kyavinyonge, qui compte environ 35 000 habitants, vit sous la menace d'autres attaques de ces miliciens et des jeunes armés, qui campent dans la zone depuis plus d'un mois. Ces derniers menacent de chasser l'ICCN pour protéger leurs cultures dans le parc et relancer la pêcherie pirate de Muramba, fermée depuis 2009.

Le porte-parole de l'ICCN, Joël Wengamulayi, qui reconnait la récurrence des attaques ces derniers temps, affirme que des dispositions sont prises, notamment avec les FARDC, pour solutionner le problème.

Congo-Kinshasa

Pweto s'enfonce dans la crise

En République démocratique du Congo, la crise du Tanganyika déborde sur les provinces voisines. Ce… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.