16 Août 2017

Cameroun: Filière - Les atouts de l'aquaculture commerciale

Diverses activités menées récemment à Douala sous l'égide du Minepia confortent le potentiel du secteur.

150 entrepreneurs aquacoles ont bouclé une formation le 11 août dernier à Douala, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de promotion de l'entrepreneuriat agricole.

L'opération, déclinée en trois ateliers lancés dès le 26 juillet, a renforcé leurs capacités en itinéraire technique de production de poisson de table, et en gestion financière des fermes aquacoles.

Pour les responsables du Minepia, dont la délégation régionale abritait la formation, ces acteurs doivent désormais exploiter au mieux le potentiel commercial de leur activité. L'espoir est également de voir l'avènement d'entreprises de production à grande échelle de poisson de table. Cette initiative des pouvoirs publics s'accompagne d'autres actions menées en continu.

Ainsi, la Caisse de développement de la pêche maritime (Cdpm), dont la 55e session ordinaire du conseil d'administration s'est tenue ce 10 août à Douala sous la présidence du Dr Taïga, appuie la mise en œuvre des actions de développement en matière de pêche et d'aquaculture.

On apprendra à l'occasion que le Cameroun « a opéré un virage décisif vers la modernisation de la filière aquacole ». Avec comme résultats, le passage d'un mode de production essentiellement en étangs aux véritables exploitations ou fermes aquacoles, et la construction d'une chaîne de valeurs aquacole. « L'aquaculture dévoile petit à petit son potentiel économique et s'affirme davantage comme une filière prioritaire.

Les essais menés tant en station que dans certaines exploitations privées permettent de confirmer le potentiel de l'aquaculture camerounaise à représenter une alternative durable aux importations de poisson », explique-t-on à la Cdpm. A la sécurité alimentaire s'ajoute la création d'emplois durables. Autre entité active dans le domaine, la Mission de développement de la pêche artisanale et maritime (Midepecam), établissement sous tutelle technique du Minepia.

La structure a tenu la 23e session de son conseil d'administration le 11 août à Douala. La presse apprendra qu'elle a acquis deux vedettes avec caisses isothermes, permettant d'améliorer la collecte des captures dans les campements de pêcheurs.

Des avancées sont également notées dans la réduction des pertes post-capture et la préservation des ressources halieutiques par l'amélioration des moyens et des méthodes de capture et de conservation.

Cameroun

72e Assemblée générale de l'Onu - Au cœur du débat

Le débat général s'est ouvert hier à New York en présence du président de la… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.