16 Août 2017

Congo-Kinshasa: Projet Grand Inga - Des ONG dénoncent le manque de transparence

Ces organisations, qui recommandent une enquête parlementaire pour faire toute la lumière dans ce dossier, ont également plaidé pour l'adoption de la loi portant accès à l'information.

Dans un document publié le 15 août, cent trois ONG œuvrant dans le secteur de la gouvernance des ressources naturelles ont dénoncé le manque de transparence dans la réalisation du projet Grand Inga. Ces organisations se sont également dites préoccupées par les « obstacles liés à l'accès à l'information publique et à la gestion opaque du projet de construction du barrage hydroélectrique Inga III ».

Ces ONG ont, en effet, noté que « l'annonce du projet de construction du barrage hydroélectrique Grand Inga avait suscité beaucoup d'espoir et d'intérêts auprès de la population congolaise, qui espérait voir ce projet répondre au déficit énergétique et être une opportunité pour le développement et l'industrialisation du Congo notamment ». Mais ces organisations ont regretté que le manque de transparence dans ce dossier ait conduit la Banque mondiale, qui avait pourtant décaissé un premier montant pour sa réalisation, à se retirer.

L'accès à l'information bloqué

Pour les signataires, qui se demandent si Inga III était une opportunité pour le pays ou pour les individus, aucun mécanisme officiel d'accès à l'information publique concernant Inga III n'était disponible à ce jour. Tout en dénonçant l'absence d'un plan de délocalisation et de réinsertion des populations riveraines de ce projet, ces organisations ont, par ailleurs, rappelé que la mise en œuvre de ce projet affectera négativement les droits de ces populations vivant dans les villages riverains d'Inga dont Kilengo, Lundu, Lubwaku, Camps Kinshasa et Nvuzi 3. Ces ONG, qui en appellent à une enquête parlementaire pour faire toute la lumière dans ce dossier, ont également plaidé pour l'adoption de la loi portant accès à l'information, se plaignant d'avoir adressé, sans suite, des demandes d'informations aux différentes autorités du pays et autres responsables du secteur à ce sujet.

Congo-Kinshasa

Les chefs coutumiers signent l'acte de non-agression entre communautés

En marge de la clôture du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement du Grand… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.