17 Août 2017

Congo-Kinshasa: Paie de la rétrocession. Régies Financières - Le Gouvernement passe aux actes !

Fini la grogne à la DGDA, DGI et DGRAD. L'opération de paie de la rétrocession de 5% sur les recettes réalisées aux mois de juin et juillet 2017, par le Gouvernement Bruno Tshibala, a bel et bien débuté.

Chose promise, chose due, dit-on. En effet, Yav Mulang, le Ministère des Finances, a, comme annoncé le week-end dernier, ordonné la paie de la rétrocession aux régies financières. Reçue mardi par le Dircab du Ministre des Finances, l'intersyndicale de la Direction Générale des Douanes et Accises -DGDA-, la Direction Générale des Impôts -DGI- et de la Direction Générale des Recettes Administratives, Judiciaires, Domaniales et de Participation -DGRAD-, par la voix de son président, Fidèle Kiyanga, a carrément délaissé l'ultimatum de 72 heures donné au Gouvernement vendredi 11 août dernier. Il a, par la suite, demandé aux agents et cadres de ces établissements publics de vaquer en toute tranquillité à leurs tâches. La tempête est donc passée.

Il n'y aura pas de grève dans les régies financières.

La stratégie mise en place par le Gouvernement porte donc ses fruits. Le weekend dernier, à la suite de l'ultimatum donné par l'intersyndicale de la DGDA, DGI et DGRAD, des sources proches de l'Exécutif central rapportaient qu'il n'y avait pas à s'inquiéter. Etant donné que le paiement de ladite rétrocession devait intervenir dans la semaine en cours. C'est chose faite.

Il convient de souligner que le retard accumulé dans le cadre de ce paiement s'inscrivait, à en croire des sources gouvernementales, en droite ligne d'une stratégie mise en place par le Gouvernement Tshibala. Notamment, éviter de mettre en circulation, tout d'un coup, des masses importantes de Francs Congolais.

Comme on peut s'en rendre compte, ce retard n'était donc pas le fruit d'une quelconque mauvaise foi, mais d'une ligne de combat qui, manifestement, produit déjà quelques effets bénéfiques sur l'économie nationale notamment, par la stabilisation ces dernières semaines du Franc Congolais au taux de 1.500 FC/le dollar. C'est l'épilogue de la grogne dans les régies financières, puisque le processus de paiement est finalement enclenché.

A noter que lors de la rencontre entre l'intersyndicale et le Ministre des finances, des questions de non-mécanisées, des retraités, des révoqués sous le Premier Ministre Matata ont aussi été abordés. Sur ces lancinantes questions, dans les jours qui suivent, une solution sera aussi trouvée.

Congo-Kinshasa

Pweto s'enfonce dans la crise

En République démocratique du Congo, la crise du Tanganyika déborde sur les provinces voisines. Ce… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.