17 Août 2017

Madagascar: Ampefiloha - Un policier blesse un chauffeur

Un chauffeur de bus grièvement blessé suite à un pugilat d'une rare violence l' opposant à un policier en pleine rue, près du rond-point d'Ampefiloha.

Au milieu de controverses, un élément des forces de l'ordre s'est acharné sur un chauffeur de taxi-be, hier à Ampefiloha. Ce dernier grièvement blessé a été immédiatement acheminé aux services d'urgence d'un hôpital à proximité. Tout a commencé par une simple dispute sur la route d'Anosy.

Lors du départ du véhicule de son arrêt, le chauffeur aurait failli foncer droit sur cet agent de police, en tenue circulant à moto avec sa femme et sa gosse. « Heureusement, il a pu les contourner. Le policier et sa famille s'en sont sortis indemnes. Dès cet instant, ce sergent de ville s'est mis en colère », a indiqué un passager à bord du car.

Le flic a poursuivi le bus jusqu'à Ampefiloha pour l'arrêter, alors que le chauffeur aurait refusé d'obtempérer. Monté sur ses grands chevaux, le motard est descendu de sa moto et a stoppé le véhicule dans l'embouteillage avant d'arracher son contradicteur au volant. Comme des chiffonniers, tous les deux se sont empoignés.

Spectacle honteux

Les badauds, se contentant tout simplement d'observer ce spectacle honteux, ne sont pas intervenus pour arrêter le combat jusqu'à ce que le chauffeur tombe à terre. Il a été roué de coups de poing, de pieds et de tête. La victime a été transportée à l'hôpital. « L'agresseur ne s'est pas encore récusé au commissariat de Tsaralalàna qui se charge de déploiement des policiers de circulation sur le territoire d'Ampefiloha », a signalé une source sécuritaire.

Cette violence policière a pourtant provoqué une onde de choc chez les habitants du quartier dont une partie rouge de colère a déjà voulu faire du grabuge en se massant nombreuse sur le lieu de bagarre. Un 4×4 transportant une dizaine d'éléments d'intervention de la police est rapidement arrivé pour maîtriser la foule et pour éviter un éventuel lynchage de leur camarade. Jusqu'à hier soir, aucune enquête au niveau du commissariat central n'est confirmée sur cette bagarre.

Madagascar

300 maires de communes rurales s'associent pour interpeller l'Etat

Ne pas oublier les communes rurales de Madagascar. C'est le message que veulent lancer les maires ruraux de la Grande… Plus »

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.