17 Août 2017

Ile Maurice: Démographie - 3 000 citadins émigrent vers les villages

«C'est un nouveau phénomène», observe le commissaire électoral, Irfan Raman. Le nouveau registre électoral en vigueur depuis hier, mercredi 16 août, fait état de l'émigration de 3 226 électeurs des villes vers les villages.

«C'est ce que nous constatons en analysant les chiffres du dernier registre électoral, a déclaré à l'express, hier, Irfan Raman. Auparavant, les villageois émigraient vers les villes en raison de la présence des services et des infrastructures essentielles. Maintenant, cette tendance est en train de s'inverser.»

Pourquoi ? «Je suppose que c'est parce que maintenant les villages sont aussi développés que les villes.»

Par contre, pour Laval Savreemootoo, président de l'Estate Agents Association, bon nombre de jeunes couples quittent les villes pour les villages car un terrain y est bien moins cher. Parfois jusqu'à trois fois moins cher.

Il souligne aussi que bon nombre de terrains agricoles ont été convertis en terrains résidentiels dans les villages, ce qui incite l'émigration vers ces endroits. En sus de cela, les villageois ne paient pas la taxe municipale, ce qui est un atout considérable si on veut économiser pour l'avenir, fait-il ressortir.

Concernant le nombre d'électeurs inscrits dans les villes, Irfan Raman dit constater qu'il est en train de diminuer alors que le nombre d'électeurs dans les villages suit la tendance inverse. Il devait citer le cas des circonscriptions n°15 (La Caverne-Phoenix), n°16 (Vacoas-Floréal), n°17 (Curepipe- Midlands) et n°18 (Belle-Rose-Quatre-Bornes), où le nombre d'électeurs inscrits a diminué (voir tableau de comparaison ci-dessous).

 

Ces citadins ont choisi d'élire domicile dans les circonscriptions n°5 (Pamplemousses- Triolet), n°6 (Grand-Baie-Poudre-d'Or), n°8 (Quartier-Militaire-Moka), n°9 (Flacq-Bon-Accueil), n°10 (Montagne-Blanche-Grande-Rivière-Sud-Est) et n°12 (Mahébourg-Plaine- Magnien). Le nombre d'électeurs inscrits dans ces circonscriptions est en hausse.

Avec cette nouvelle donne, la circonscription n°5 devance la circonscription n°14 avec 62 388 électeurs inscrits contre 61 988 pour Savanne-Rivière-Noire. La circonscription qui enregistre le plus petit nombre d'électeurs inscrits est le n°3 (Port-Louis Maritime-Port-Louis Est) avec 21 383 électeurs inscrits contre 21 763 en 2016.

Le commissaire électoral a aussi souligné que le nombre d'inscrits sur la liste électorale a diminué de 2016 à 2017. «Cela s'explique par le fait que nous avons effectué un toilettage de l'ancien registre. On a relevé environ 8 825 décès. De plus, 29 000 électeurs ont changé d'adresse et 37 243 nouveaux électeurs se sont fait inscrire.»

En 2013, le nombre d'inscrits sur la liste électorale était de 900 666, en 2014, ils étaient 936 975. Depuis, on observe une tendance baissière : 925 382 en 2015, 917 311 en 2016 et 913 295 cette année.

Le nouveau registre électoral sera en vigueur jusqu'à août 2018. C'est celui-ci qui sera utilisé en cas d'élection partielle à Belle-Rose-Quatre-Bornes cette année.

Ile Maurice

Indice Mo Ibrahim - Maurice classée au 1er rang sur le continent en gouvernance globale

Avec un score de 81,4 sur 100, Maurice se classe au au 1er rang en Afrique en gouvernance globale sur 54 pays.… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.