16 Août 2017

Congo-Kinshasa: Grève des Professeurs de l'ESU - Steve Mbikayi anticipe, la balle est dans le camp de Pierre Kangudia !

Les Professeurs réunis au sein de l'Association des Professeurs de l'Université de Kinshasa, APUKIN, ont décidé, au cours de leur assemblée générale de prolonger la grève jusqu'au 29 août prochain. Cette annonce a été faite mardi 15 août dernier. Lors de cette assemblée, l'Apukin a également évalué les résultats des démarches menées, dans la recherche des voies et moyens de sortie de crise, auprès de l'autorité politique.

Dans leurs conclusions, les professeurs de l'UNIKIN disent n'avoir enregistré aucune réponse positive de la part du gouvernement. Il faut dire que le Ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire avait, dans sa politique d'anticipation, entamé des pourparlers avec tous les syndicats des Professeurs des Universités de la République Démocratique du Congo. L'objectif pour Steve Mbikayi était de voir dans quelle mesure trouver des solutions adéquates et éviter la grève.

Cette démarche, faut-il le dire, avait apporté ses fruits car les Professeurs avaient décidé de recaler la grève, en attendant la suite des pourparlers.

Il convient de rappeler que les professeurs revendiquent, entre autres, l'application de la Loi-cadre de l'enseignement, le réajustement des salaires au taux budgétaire tel que prévu par la loi de finances 2017 et le remboursement du trop perçu dans le cadre du contrat d'achat véhicules.

Estimant ces revendications légitimes, Steve Mbikayi avait décidé d'entreprendre, à son tour, des échanges avec d'autres membres du gouvernement. Surtout qu'il y avait quelques revendications qui ne dépendaient pas directement de lui. Notamment, la question relative à l'amélioration des salaires aux taux fixés par l'autorité budgétaire. Mains sur le cœur, Steve Mbikayi avait promis à la délégation des syndicats de profs de le conduire auprès du Ministre de Budget pour discuter autour de la question. Cette promesse avait été faite le 13 juillet dernier.

Le 15 juillet, soit deux jours après, Steve Mbikayi a conduit la délégation des syndicats des professeurs auprès de Pierre Kangundia, Ministre d'Etat en charge du budget. Déjà à ce niveau, le Ministre Mbikayi avait montré sa bonne foi de régler ce problème le plus rapidement possible. A ce jour, il ne serait donc pas exagéré de dire que la balle est dans le camp du Ministre de budget en ce qui concerne notamment, l'amélioration des salaires des professeurs.

Une commission à pied d'œuvre

En ce qui concerne les points qui concernent singulièrement le Ministère de l'ESU, Steve Mbikayi, dans sa façon de voir les choses, a déjà mis en place une commission composée non seulement des corps académiques, administratifs et scientifiques, mais aussi des experts de son cabinet qui travaillent sur la question relative à l'application de la loi cadre de l'Enseignement tel que promulgué par le Président de la République, Joseph Kabila Kabange.

Mbikayi en mission de service

Le prolongement de cette grève tombe au moment où le Ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, Steve Mbikayi séjourne aux Etats-Unis dans une mission de travail.

Congo-Kinshasa

Un rapport du GEC tente de déterminer les auteurs des tueries de Beni

Qui sont les tueurs de Beni ? C'est une question lancinante en République démocratique du Congo. Dans ce… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.