17 Août 2017

Madagascar: Audit international des listes électorales - Des experts internationaux dépêchés par la CENI !

La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) a exhorté tout un chacun à lui faire part des irrégularités et des péripéties rencontrées dans le déroulement de ce processus électoral lors d'un point de presse qui a eu lieu hier à Alarobia, au siège de la commission électorale.

En coulisses, l'on craint une affaire de « code de la communication bis » avec le code électoral qui sera rédigé ultérieurement - par une entité interministérielle - sur la base des diverses recommandations issues des différents cadres de concertation, mais aussi de celles de la commission de consultation et de réflexion sur l'amélioration du processus électoral malgache. « Sur ce point, la Ceni est dessaisie, car le dossier y afférent est déjà remis aux autorités étatiques. Il renferme, d'une part, les documents stratégiques relatant les différentes préconisations issues des cadres de concertation et d'autre part, les recommandations de la commission consultative et de réflexion sur l'amélioration du processus électoral malgache », a indiqué Hery Rakotomanana, président de la Ceni.

Mais interrogé sur les moyens de pression dont se doterait cette dernière pour que le code électoral ainsi élaboré reprenne véritablement lesdites recommandations, la réponse du président est loin d'être satisfaisante. « La Ceni n'a aucun moyen de pression pour imposer leur reprise dans le texte qui sera produit », a-t-il soutenu. On se demande, par voie de conséquence, si l'Exécutif et le Législatif ne vont fomenter un nouveau texte qui, éventuellement, sera en faveur du parti au pouvoir. Nous rappelons au passage que certaines de ces recommandations n'ont point été considérées car elles vont à l'encontre des dispositions constitutionnelles en vigueur. Quoi qu'il en soit, le projet de texte relatif à l'encadrement juridique des élections devrait, en principe, être soumis au Parlement en octobre, lors de la seconde session ordinaire.

Fichier électoral. Et puisque l'on vient de soulever ce qui se passera le mois d'octobre prochain, Madagascar recevra la visite d'experts internationaux dépêchés par la Ceni ce même mois. « Actuellement, nous sommes au stade de l'audit interne des listes électorales. Puis, les experts internationaux qui arriveront en octobre se chargeront de les observer, de les critiquer et éventuellement d'y apporter quelques améliorations », a informé Hery Rakotomanana. Nous n'ignorons pas que, d'après les dispositions du Code électoral en vigueur, la révision annuelle des listes électorales ou RALE se déroule du 1er décembre de l'année jusqu'au 15 avril de l'année subséquente. Les listes sont donc « gelées » - pour reprendre le terme du président de la commission - à partir du 16 avril jusqu'à la prochaine RALE. « Ces listes gelées sont déjà disponibles auprès des Fokontany dans tout Madagascar et les citoyens doivent prendre la peine de les consulter et de les vérifier si les noms y figurent ou non », a affirmé Hery Rakotomanana qui n'a pas manqué de préciser qu' « il ne s'agit point d'une refonte des listes électorales ».

Madagascar

Peste - Le premier mort enterré à Vohémar

Selon le médecin inspecteur de la région Diana, tout a commencé par une personne… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.