17 Août 2017

Cameroun: Serge Espoir Matomba - " Le Mercy Ships n'est pas le Messi"

Photo: GE
Africa Mercy, le plus grand hôpital flottant de charité au monde géré par la charité internationale Mercy Ships. Il dispose de cinq salles d'opération à la fine pointe de la technologie et des équipements de pointe pour faciliter les diagnostics rapides et précis

L'annonce de l'arrivée du Mercy Ships au port de Douala a créé une euphorie au sein de l'administration Camerounaise. D'ailleurs le ministre de la santé reçoit le bateau médicalisé ce jour.

Comment s'en réjouir lorsque 50 ans après les indépendances, le Cameroun est incapable de prendre en charge la santé de ses populations au point de voir des scandales de santé se s'enchaîner?

Cela confirme que nous sommes effectivement dans un pays dont l'état physiologique est altéré, avec un système de santé lui-même malade.

Dans les pays structurés, ce type de navire représente une aide d'urgence. Or au Cameroun, cela est présenté comme l'arrivée du Messie pour les 4500 Camerounais qui recevront les soins.

D'ailleurs aujourd'hui, même si les gouvernants l'utilisent comme un argument de campagne, il s'agit bel et bien d'un aveu d'échec.

Le manque de programme oblige les Camerounais à devenir des déplacés pour les questions de santé. Ils partent des régions, des villages, des quartiers, pour un navire médicalisé.

D'où le questionnement sur la politique de santé appliquée au Cameroun, avec les propositions déjà connues de tous

-L'urgence de la réforme du système santé

-Une couverture maladie pour tous

-Des plateaux techniques adéquats

Le Mercy Ships ne saurait donc être le Messie.

En savoir plus

La prise en charge des soins par le bateau hôpital « Mercy Ships » sera gratuite

Du 17 aout 2017 au mois de juin 2018, le bateau hôpital de l'Ong Mercy Ships va séjourner au port de… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.