17 Août 2017

Sénégal: Lancement de Summer Pencc Edition 2017 - « Les filles aux commandes »

La deuxième édition de Summer Pencc se prépare. La cérémonie de lancement s'est tenue hier, mercredi 16 août 2017, au Monument de la Renaissance.

Avec la projection de 7 films, réalisés par des enfants âgés entre 12 et 17 ans, et issus des communes de Ouakam, Parcelles assainies, Pikine, Guédiawaye, Grand-Dakar, Parcelle Assainies, etc. L'objectif de Summer Pencc, qui est un concours de création de courts métrages, est « d'initier la nouvelle génération à l'utilisation des outils numériques de la cinématographie ». Thème de cette édition 2017 : « Les filles aux commandes ».

«Les filles aux commandes», thème de cette édition 2017 de Summer Pencc, est un moyen d'intéresser les filles aux techniques de l'audiovisuel. A la participation, Guédiawaye, Grand-Dakar, Ouakam, Pikine, Parcelles Assainies, etc. Chacune de ces communes est représentée par un groupe de jeunes âgés entre 12 et 17ans. Après avoir suivi des ateliers de formation sur le cinéma, les enfants ont réalisé des films qu'ils ont présentés aux membres du jury.

L'initiateur de Summer Pencc, le réalisateur Adam Sie, dresse un bilan satisfaisant de l'édition passée, qui a permis de former des enfants dans le domaine cinématographique. Ils ont réalisé des documentaires à Kédougou pour montrer les conditions de travail des enfants qui se trouvent dans les mines d'or. Et aujourd'hui, ils sont en train de prouver leur savoir-faire en pilotant eux-mêmes l'évènement. Pendant la cérémonie de lancement, on a d'ailleurs vu les jeunes camerawomen en plein cadrage : « J'ai remarqué, dit Adam Sie, que dans le milieu de l'audiovisuel, la présence des filles n'est pas tenace et je tiens à améliorer cette situation.

Pour cette édition, nous avons innové en impliquant les acteurs de l'environnement dans lequel évoluent les enfants. Nous avons travaillé dans les quartiers en traitant des thèmes assez sensibles : la scolarisation des jeunes filles, la pédophilie dans les familles sénégalaises, la sexualité des adolescents, la traite des enfants, le mariage précoce, etc. Et pour ce faire, nous formons les enfants à se familiariser avec les gadgets de l'audiovisuel».

A chaque prime de l'émission, une équipe sera éliminée pour sélectionner les deux équipes qui seront en finale. Le directeur adjoint des droits de protection de l'enfant et des groupes vulnérables, Abdoulaye Dieng, a affirmé que le ministère de la Femme, de la Famille et de l'Enfance, est un partenaire durable de l'initiative. « Nous sommes très ravis de pouvoir accompagner le Summer Pencc, comme l'année dernière.

On y voit des films qui retracent l'environnement de l'enfant et initient l'adoption de nouveaux comportements. Ainsi, cela nous permet d'avoir la perception des enfants dans la mise en œuvre de la protection de l'enfance. Le ministère de la Famille soutient l'événement, avec une somme qui s'élève à 500.000fcfa, mais l'apport technique est plus important. Pour que ce genre d'initiatives soit bien porté, il faut que le cadre institutionnel soit favorable, avec une bonne coordination pour les partenaires et autres ».

L'initiateur de Summer Pencc affirme son vœu de vouloir démontrer au monde entier que les enfants africains ne sont pas laissés en rade, qu'ils ne sont pas tous dans des conditions déplorables. Il véhicule aussi l'idée selon laquelle ces enfants-là sont ingénieux et qu'ils sont capables de faire tout ce que les autres enfants évoluant un peu partout dans le monde peuvent faire.

Sénégal

Khalifa Sall, vers un procès

Fin des recours devant déboucher sur la liberté provisoire de Khalifa Sall qui est placé en… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.