17 Août 2017

Tunisie: Les arbitres en grève !

La FT Tennis nie

Dans un long communiqué, la FTT a réagi à la grève des arbitres tunisiens en déclarant que le bureau fédéral a vu bon de changer la composition de la commission fédérale des arbitres pour dépassements (quel genre de dépassements ?), et que les arbitres ont décidé de faire grève sans préavis et de ne pas diriger les matches du tournoi de Mégrine, et qu'ils refusaient la nouvelle retenue à titre d'impôts. La FTT a pris une position ferme au lieu de chercher la négociation avec plus de 100 arbitres.

C'est finalement une richesse pour notre tennis qui va être dilapidée et on se rappelle des années où la FTT faisait appel à des arbitres étrangers pour diriger les tournois futures vers la fin des années 90. L'affaire ne va pas s'arrêter là. En tout cas, on ne peut pas perdre toute une génération d'arbitres et de juges de ligne pour n'importe quel motif. Les affaires des arbitres, ce sont les arbitres qui doivent s'en charger.

Tunisie

Aucun Tunisien présent !

C'est vraiment inouï pour nos arbitres et notre arbitrage, habitués à être présents aux… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.