17 Août 2017

Congo-Kinshasa: Candidate à l'élection présidentielle / Kinshasa - Monique Mukuna Mutombo s'est enrôlée au centre de l'E.P. Saint Pierre

L'enrôlement de la candidate à l'élection présidentielle en RDC, Monique Mukuna Mutombo est intervenu, jeudi 17 août 2017, au centre d'inscription de l'Ecole primaire Saint-Pierre, dans la commune de Kinshasa.

Arrivée à 15 h 15' au Centre d'Inscription de la commune de sa résidence, Monique Mukuna s'est soumise aux exigences procédurales telle que voulue par la Ceni. Elle a respecté toutes les étapes de l'opération d'identification et d'enrôlement des électeurs. Elle s'est présentée comme la Candidate de la Vérité qui mettra en œuvre une politique pour changer le pays. Elle a clarifié ses ambitions. «Oui, je suis candidate à l'élection présidentielle de 2017. Je suis venu montrer au peuple de mon pays que nous croyons que la RDC peut changer», a lancé la Présidente de RDC Nouvel Horizon avant de rassurer : "Je serai candidate parce que je pense que la vie politique a besoin de la vérité".

Au Centre d'Inscription, Monique Mukuna a décliné les éléments de son identité et de ses origines devant le Préposé à l'identification de la CENI qui les a transcrits sur la Fiche avant de se faire prélever les empreintes de 10 doigts auprès de l'Opérateur de saisie. Une fois terminée cette étape, le Président du Centre d'Inscription a récupéré pour archivage la fiche d'identification à laquelle était agrafée l'ancienne carte d'électeur oblitérée du requérante Monique Mukuna Mutombo.

Le Président du Centre a vérifié avec la requérante la conformité des données de la carte avec celles de la fiche d'identification avant de lui faire signer la fiche d'identification. Puis, il a transcrit le numéro de série de la carte d'électeur imprimée et le numéro national de l'électeur dans les cases appropriées sur la fiche d'identification avant d'apposer sa signature sur la carte d'électeur. Il a, enfin, procédé à la plastification de la carte avant de la remettre à Mme Monique Mukuna.

En présence de plusieurs requérants venus eux aussi remplir leurs devoirs civiques, la Présidente du nouveau Mouvement "RDC Nouvel Horizon" a obtenu sa carte d'électeur, seul document valable qui permet à chaque Congolaise et chaque Congolais d'exercer son droit de vote aux prochaines scrutins. Au sortir du Centre d'inscription, Monique Mutombo n'a pas laissé passer cette aubaine propice sans appeler, une fois de plus, la population congolaise à un enrôlement massif, gage d'une bonne préparation aux élections.

Sa carte d'électeur à la main, la Candidate d'espoir des Congolais à l'élection présidentielle a livré son impression : "Je montre un exemple d'un acte civique. Je suis venue montrer au peuple de mon pays que nous croyons que la RDC peut changer". Elle a rassuré une foule nombreuse venue l'accompagner que la RDC ne peut changer que lorsque nous avons une carte d'électeur pour que nous puissions avoir un mot à dire pour les futures échéances électorales. "C'est aussi pour montrer à ma base que nous sommes là, que nous existons bel et bien et surtout pour présenter à la face des Congolais et Congolaises qu'il y a un autre mouvement qui a commencé, la "RDC nouvel Horizon".

Nous sommes là, dit-elle à la foule, pour essayer de réunir tous les Congolais de tout bord, qu'il soit de n'importe quelle tribu et n'importe quel parti politique. Elle ajoute : "Nous sommes là pour incarner l'avenir. Pour cela, c'est important que nous puissions sensibiliser la population congolaise à s'enrôler massivement. Nous ne pouvons rien réclamer si, nous-mêmes, nous ne prêchons pas par l'exemple pour le Congo de demain ".

Dans ce speech d'espoir elle a déclaré : "J'espère bien que nous aurons les élections au mois de décembre. C'est le souhait de tous les Congolais. Mais nous respectons les Institutions qui nous ont promis le calendrier à la fin du mois d'août 2017. Nous espérons et nous attendons". S'adressant de manière particulière aux femmes, elle leur a rappelé leur importance au processus électoral et du droit de vote. " Les mamans ont un grand rôle à jouer. C'est elles aujourd'hui qui doivent montrer la différence.

La RD Congo de demain c'est pour les mamans. (RD. Congo ya lobi eza ya bino ba mamans. Soki ba mamans baboyi ko s'enrôler elingi koloba balingi RD. Congo na biso e changer te. Naza awa ko représenté ba mamans nyonso ya Congo. Soki totelemi RD. Congo ekotelama", a-t-elle conclu.

Congo-Kinshasa

Hospitalisé, Diomi Ndongala en appelle à la CNDH pour sa libération

L'opposant congolais Eugène Diomi Ndongala en appelle, ce jeudi 21 septembre, à la Commission nationale… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.