18 Août 2017

Congo-Brazzaville: Affaires - Unicongo et l'IGE pour un dialogue

L'Union patronale et interprofessionnelle du Congo (Unicongo) et l'Inspection générale d'Etat (IGE) ont récemment convenu d'établir un dialogue, à l'issue d'une réunion de concertation tenue à Brazzaville.

Cette rencontre était relative au contrôle des inspecteurs d'Etat dans les entreprises privées, conformément aux missions assignées à l'IGE.

« Le contrôle de l'IGE sur une matière et pour une période donnée est péremptoire aux contrôles postérieurs qui seraient initiés par toutes les autres administrations », indique-t-on.

Le vice-président d'Unicongo, Alphonse Missengui a précisé au cours de cette réunion de concertation que sa structure ne s'opposait pas au contrôle de l'IGE dans les entreprises privées.

«Plutôt, elle réagit face à la superposition et à la multiplicité des contrôles de différentes administrations parmi lesquelles certaines ne disposent d'aucune loi qui leur en donne le pouvoir», a-t-il expliqué.

Pour lui en effet, l'ouverture d'un dialogue avec l'IGE rassure à la fois Unicongo et ses adhérents qui pourront dorénavant recevoir les inspecteurs d'Etat avec le droit d'être informés par ces derniers sur « le fondement juridique de leurs demandes de documents ou de renseignements ».

Parlant de la multiplicité des contrôles dans les entreprises privées, le contrôleur général de l'Etat, Germain Kiamba a conseillé Unicongo d'élaborer un rapport à déposer auprès des structures compétentes.

Les sociétés privées basées au Congo traversent une période difficile inhérente à la morosité de la conjoncture économique du pays, marquée par la crise due à la baisse du prix des cours du pétrole sur le marché mondial.

Congo-Brazzaville

Le Pool dans les conversations

On le décrit, on échange beaucoup autour de la crise dans laquelle le Pool, partie intégrante du… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.