18 Août 2017

Sénégal: Supposée recherche de Idy Thiam par la police - L'Unacois Jappo dément et apporte des précisions

Face à la presse hier, jeudi 17 Août, l'Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois Jappo) a apporté un démenti par rapport aux informations faisant état de la recherche par la police, en début de semaine, de son président Idy Thiam. Le Vice-président chargé de la communication de cette structure, Dr Assane Ka, déclare que ce sont des «propos mensongers», car selon lui, Idy Thiam était hors de Dakar dans le cadre de ses activit.

Ces derniers jours, une certaine presse avait annoncé que le président de l'Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal, Idy Thiam était activement recherché par la police parce que soupçonné d'être mêlé au saccage du siège de l'Unacois tendance Alla Dieng et Cheikh Cissé. En conférence de presse hier, jeudi 17 Août, le camp de Idy Thiam a formellement démenti ces informations qu'il qualifie de «propos mensongers».

«S'il y a lieu d'assumer la responsabilité des membres de l'Unacois pour défendre l'image et le logo de l'institution qui se trouve être notre identité, je ne pense pas que le dernier des responsables puisse prendre la fuite parce qu'il est convoqué dans son devoir en tant que personne morale de l'institution et collaborateur des gestions étatiques en prenant part à l'inauguration de la chambre de commerce de Kaffrine, le lundi. Il s'est trouvé que le mardi était férié, il en a profité pour aller présenter des condoléances à Touba. Le mercredi à notre grande surprise, on a lu dans la presse que le président Idy Thiam est activement recherché», a expliqué Dr Assane Ka, le vice-président de l'Unacois Jappo ;

Selon lui, dés que le président Idy Thiam a eu connaissance de cette information, il a annulé tous ses rendez-vous sur Touba pour foncer sur Dakar. « Je pense qu'il est animé de bonne volonté car quand on est convoqué par notre justice, le devoir pour tout citoyen c'est de répondre et non détaler comme un lâche », martèle-t-il. Avant de souligner que cette convocation n'était qu'une convocation de complaisance pour avoir des informations sur les déclarations très fondées, justifiées par des documents.

Revenant sur le différend qui oppose l'Unacois Jappo de Idy Thiam et celle de Alla Dieng et de Cheikh, il soutient : «dans un pays, une organisation avec un nom ne peut détenir qu'un seul récépissé produit par le ministère de l'intérieur. Nous avons la protection de l'organisation africaine de propriété intellectuelle qui se trouve à Yaoudé au niveau de laquelle l'Unacois a payé des droits pour protéger son logo et son nom. Ces documents ont été présentés au commissaire du point E. Après avoir répondu à toutes les questions qui lui ont été posées, Idy Thiam est revenu faire le point avec nous », poursuit M Ka.

Ainsi, l'Unacois entend continuer tous ce qu'il avait déjà entrepris en défendant et en protégeant, quel que soit le prix, son nom et son logo. On est dans un pays de droit. Donc, on se conformera au droit et on entend utiliser tous les moyens qui sont à notre disposition pour que toute personne mal intentionnée ou alimentée par des tiers véreux, ne puisse jamais avoir la permission des membres de l'Unacois à faire usage, de façon illégale ou frauduleuse, des images et logo pour une quelconque activité sur le territoire national », a-t-il conclu.

Sénégal

Christophe Bigot trouve en l'affirmation de la culture sénégalaise un élément de développement

L'affirmation de la culture sénégalaise en particulier est un élément essentiel de… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.