18 Août 2017

Congo-Kinshasa: La suspension de la TVA sur les importations des compagnies minières prorogée

Le décret qui suspendait le paiement de la TVA sur les importations des sociétés minières avait expiré le mois dernier, provoquant une grogne chez les acteurs du secteur. Il s'agissait en fait d'un oubli du gouvernement, qui a depuis rectifié le tir en prolongeant la suspension.

Plusieurs médias congolais ont annoncé, samedi 12 août, la réinstauration de la TVA sur les importations des compagnies minières en RDC, suite à l'expiration, en juillet, du décret qui suspendait cette taxe. Il s'agissait en fait « d'un oubli du gouvernement de ré-instruire la DGDA (Direction générale des douanes et accises) de maintenir le moratoire de suspension de la TVA », explique un porte-parole de la Chambre des Mines contacté par Jeune Afrique.

Le ministre des Finances a, depuis, instruit les régies financières de suspendre à nouveau la perception de cette taxe pour les entreprises minières. Le gouvernement de RDC avait accepté de suspendre cette taxe en juillet 2016, pour venir en aide aux compagnies minières qui rencontraient des difficultés de trésorerie à cause de la chute des cours des matières premières. Il avait également remboursé à ces entreprises des centaines de millions de dollars de TVA déjà perçues.

Congo-Kinshasa

Kabila appelle à un «examen de conscience» sur les violences au Kasaï

En RDC, lors de l'ouverture du Forum sur la paix et la réconciliation, mardi 19 septembre à Kananga, le… Plus »

Copyright © 2017 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.