19 Août 2017

Madagascar: Insécurité à Madagascar - Les jeunes jouent un double rôle

La place des jeunes dans la prolifération de l'insécurité à Madagascar a été le sujet d'une conférence à la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Antananarivo hier.

« Les jeunes sont à la fois des menaces à la conservation de la sécurité et des agents de la paix ». Une expression qui résume les idées véhiculées lors de la conférence-débat organisée par l'observatoire de la jeunesse hier à la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Antananarivo, hier. Un évènement qui a vu la participation de nombreux jeunes issus des différentes régions.

A cet effet, la place des jeunes dans la situation actuelle de l'insécurité de Madagascar se trouverait à deux niveaux. Entre autres, celui d'instigateur et d'acteur de trouble au sein de la société. Pour être plus terre-à-terre, il suffit d'observer les faits de société au quotidien où les acteurs de vols, de viols et d'attaques en tout genre sont généralement constitués de jeunes.

Lanto Ratsida, président de l'observatoire de la jeunesse d'ajouter que « selon des sondages que nous avons effectués auprès de jeunes répartis à travers toutes les régions, ceux-ci admettent être des acteurs de la prolifération de l'insécurité actuelle ». Avant d'enchérir qu'« ils (les jeunes) admettent être attirés par la drogue, l'alcool et les autres déviances de la vie. Ce qui constitue des portes d'entrée dans le monde de l'insécurité ».

Autre facette. La place des jeunes ne se limite toutefois pas aux rôles d'acteurs de l'insécurité. « Des milliers d'entre eux œuvrent, volontairement dans la majorité des cas, dans des initiatives et actions pour la lutte pour l'instauration de la paix ». Ce que l'on peut observer dans les différentes organisations de la société civile travaillant dans toutes les régions du pays. Lanto Ratsida d'ajouter que « les jeunes s'activent énormément dans les actions de lutte pour l'instauration et la préservation de la paix ».

Avant de préciser que la journée d'hier a également consisté en une confrontation des résultats des sondages effectués aux réflexions des intervenants et publics présents. Lesdits résultats serviront ensuite à concevoir des guides devant être distribués aux décideurs politiques, aux membres de la société civile et aux jeunes.

Madagascar

300 maires de communes rurales s'associent pour interpeller l'Etat

Ne pas oublier les communes rurales de Madagascar. C'est le message que veulent lancer les maires ruraux de la Grande… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.