19 Août 2017

Sénégal: Llivre blanc de Wade sur la «mascarade électorale» - La DGE apporte la réplique

La Direction générale des élections (Dge) a publié hier, vendredi 18 août, un livre sur les conditions d'organisation des dernières élections législatives en réponse à au livre blanc de la coalition Gagnant Wattu Sénégal dénonçant les conditions d'organisation des législatives. Selon Tanor Thiendella Fall, Directeur général des élections, il est une réponse aux accusations infondées de l'opposition.

Réponse du berger à la bergère. Près d'une semaine après la publication du livre blanc dans lequel la coalition Gagnant Wattu Sénégal dénonçait les conditions d'organisation des législatives du 30 juillet dernier qu'il a d'ailleurs qualifié de «mascarade électorale», la Direction général des élections (Dge) apporte la réplique.

Face à la presse hier, vendredi 18 août, Tanor Thiendella Fall, Directeur général des élections qui était entouré de ses principaux collaborateurs, tout en admettant que les difficultés ont été notées lors de l'organisation de ce scrutin, a réfuté les accusations de «complicité d'une fraude massive orchestrée par le pouvoir en place» portées par l'ancien chef d'Etat et tête de liste de coalition Gagnant Wattu Sénégal contre l'administration.

Face aux journalistes, le Directeur général des élections, en s'appuyant sur le contenu du livre blanc de la Dge, se veut formelle : «cette administration n'a nullement été conditionnée». Poursuivant son propos, Tanor Thiendella Fall a déploré le fait que le commandement territorial (préfets et sous-préfets), «véritable cheville ouvrière de notre système électoral» selon lui, soit aujourd'hui accusée par l'opposition comme des «formatés pour être de véritables responsables politiques du parti du président de la République, s'efforçant d'enregistrer les meilleurs résultats pour l'Apr et la Coalition BBY ».

Précisant que l'administration qui a organisé les législatives du 30 juillet est là depuis plus de vingt ans et elle est la même avec celle qui a organisé les autres élections sanctionnées par des alternances politiques au niveau des collectivités locales et au niveau de l'exécutif.

Le Dge a ainsi invité l'opposition a plus de considération vis-à-vis du commandement territorial qu'elle avait félicitée, hier, pour avoir réussi l'élection, sans contestations majeures, de trois présidents de la République (Abdou DIOUF, Abdoulaye WADE et Macky SALL), dont deux démocratiquement battus. Se prononçant sur les couacs notés lors de ces élections, notamment à Touba,Guédiawaye, à Grand-Dakar et à Mbour, Tanor Thiendella Fall a souligné que l'Administration électorale a, très tôt, entrepris de dérouler son plan de mise en place du matériel électoral. Il a aussi évoqué l'orage qui est suivi du back out électrique sur l'ensemble du territoire national, la veille du scrutin pour justifier les retards notés dans le démarrage des opérations de votes.

«La particularité de Touba réside, au-delà de ses spécificités liées à son statut de ville religieuse, dans son poids démographique et électoral et en l'absence notable d'infrastructures, notamment d'édifices publics tels que des écoles pour abriter le vote», a déclaré le Dge. S'agissant du nombre élevé des ordres de missions des militaires et paramilitaires dénoncé par l'opposition, le Directeur général des élections a rassuré à ce sujet qu'il n'y avait pas péril en la demeure. Évaluant ces documents environ 7000, Tanor Thiendella Fall a indiqué que l'écart n'est pas très grand par rapport aux élections précédentes. Sous ce rapport, il a assuré que c'est la coïncidence du vote de ces militaires et paramilitaires qui a rendu visible le caractère important de ce chiffre. En conclusion, le directeur général des élections a notamment invité les politiques à avoir confiance en l'administration.

Sénégal

Open de golf de Dakar (13ème édition) - Vincent Torgah succède à Amos Korriah

Et de deux ! C'est la deuxième édition d'affilée qu'un Ghanéen s'adjuge le trophée de… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.