19 Août 2017

Madagascar: Camp Robin - Deux taxis-brousse proie des bandits

Deux taxis-brousse ont été attaqués, hier au nord du Camp Robin, sur la RN7. L'un des véhicules s'est retrouvé les quatre roues en l'air en faisant trois blessés.

Mésaventure sur la RN7, hier à l'aube. Huit « coupeurs de route » armés jusqu'aux dents ont pris d'assaut deux voitures à la traîne et n'ayant pas pu rattraper le convoi, selon la gendarmerie. Ces taxis-brousse partis d'Antananarivo roulaient en direction de Fianarantsoa. Les malfrats ont déjà barré la route avec des blocs de pierre et ont tiré des coups de feu pour tenter de les immobiliser.

Le conducteur a essayé de les contourner, mais a fini par faire une sortie de route. L'automobile s'est retrouvée les quatre roues en l'air après avoir télescopé les barrages. Le constat de la gendarmerie s'établit à trois passagers blessés à cause du violent choc. Les passagers ont été projetés hors du véhicule. Fort heureusement, aucune perte en vie humaine n'est à déplorer. En plus des vitres fracassées, les dégâts matériels étaient importants.

Double arrestation

Les bandits ont jeté des pierres sur les deux Mercedes Sprinter avant de détrousser tous les occupants à bord. Selon les explications de l'un des chauffeurs, les malfaiteurs ont opéré à visage découvert. Un gendarme également à bord a immédiatement appelé ses collègues des forces d'intervention de la gendarmerie nationale (FIGN). D'autres éléments en patrouille dans les parages ont été alertés. Ils ont fait battre en retraite les coupeurs de route suite à des échanges de coups de feu.

Lors de l'embuscade, une double arrestation a eu lieu. Les forces de sécurité ont mis la main sur deux suspects qui étaient parmi les passagers. Ils ont été embarqués à la brigade pour enquête. Le commando de huit individus armés a pu vider les lieux d'assaut avec leur butin s'élevant à plus de deux millions d'ariary.

Cette attaque serait préméditée, d'après les explications d'une source sécuritaire. « Aucun taxi-brousse ne doit être laissé seul depuis Ambositra s'il a raté la caravane. Il faut attendre un nouveau cortège », a-t-elle précisé. Dès le départ, la vitesse ne doit pas excéder les 60 km à l'heure et on ne peut pas dépasser le véhicule devant soi, selon les consignes

données aux chauffeurs par la gendarmerie.

Madagascar

Révision de la Constitution - La contestation est généralisée

La société civile a donné le ton quant à la révision de la Constitution. Plus »

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.