19 Août 2017

Ile Maurice: Violence domestique - Une Indienne «battue» par sa belle-famille mauricienne

«Li bat mwa ek so papa donn koudmé.» Sahela, une Indienne habitant Terre-Rouge, dit vivre un calvaire depuis son arrivée à Maurice.

Cela, car son second époux, un Mauricien, n'aurait cessé de la maltraiter avant de la mettre à la porte. Pire, les parents de ce dernier l'encourageaient à agir ainsi. La femme, enceinte de quatre mois, a porté plainte au poste de police d'Abercrombie, dimanche, contre sa belle-mère, qui l'aurait menacée de la faire avorter car elle a déjà deux enfants de son premier mari.

Sahela raconte que rien ne présageait qu'elle allait se retrouver dans une telle situation. «Il a fait sa demande il y a cinq ans, alors que je vivais en Inde. Je travaillais comme enseignante. Ses parents ont payé mon billet pour que je vienne vivre avec leur fils. C'est à mon arrivée que j'ai découvert que j'étais sa quatrième femme. Comme je suis étrangère, j'ai subi cela en silence. Après un certain temps, il m'a demandé de quitter sa maison. Il ne s'occupait même pas des enfants ni ne leur donnait à manger.»

L'Indienne souligne que ses beaux-parents ne l'ont jamais bien traitée. «En janvier 2016, mon mari m'a séquestrée pendant deux jours et je n'ai rien fait. Puis, en septembre de la même année, mes beaux-parents m'ont chassée. J'avais fait une déposition à la police pour dire que mon époux m'a mise à la porte et m'avait donné le talak (NdlR, rituel de répudiation selon l'islam).»

Sahela s'est aussi tournée vers la Child Development Unit. «Il devait envoyer de l'argent pour les enfants mais il ne fait rien. Quand je l'appelle, il dit que je le harcèle.» Son époux a porté plainte, la semaine dernière, contre elle (voir dans l'express de lundi). Il a soutenu qu'elle lui envoie des messages insultants et lui réclame de l'argent. «Si on écoute les appels, on verra qui dit vrai», martèle l'Indienne.

Ile Maurice

Propos insultants - Ravi Rutnah présente ses excuses, mais...

Plus facile de faire «bourik manz lazlé» que de faire Ravi Rutnah présenter des excuses… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.