19 Août 2017

Cameroun: Affaire Harissou - Nouveau renvoi à cause de l'indisponibilité du Juge

Ce dernier, absent à la dernière audience, est en congés.

Une nouvelle déception pour les accusés de l'affaire Harrissou, leurs conseils et leurs familles qui croyaient enfin pouvoir avancer dans ce dossier. L'annonce de la réouverture des débats le 16 août dernier avait d'ailleurs fait l'objet de multiples communications à travers divers canaux... . Mais malheureusement pour les concernés, il n'en a été rien. Et pour cause, «le juge qui suit l'affaire est en congés», a déclaré d'entrée de jeu la magistrate Edou, qui présidait l'audience du mercredi dernier.

Et de préciser : «nous aurions simplement dû afficher le renvoi au rôle, mais nous avons trouvé nécessaire de venir vous expliquer la raison du renvoi. Nous renvoyons ainsi l'affaire au 6 septembre pour une autre composition du tribunal et débats», at-elle conclu.

Une annonce qui n'a pas réjoui les accusés et leurs familles, de même que leurs avocats, qui n'ont pas hésité à dire leur mécontentement. «Nous ne comprenons pas comment un juge peut programmer une audience en sachant qu'il sera en congé ce jour-là», s'est plaint Me Emmanuel Simh, avocat d'Aboubakar Sidiki.

Pour ses confrères, c'est cette manœuvre de dilatoire qui se poursuit : «engagement ferme avait été pris lors de la dernière audience, qu'il n'y aurait plus aucun renvoi de plus de deux semaines. Là, où en sommes-nous ? A un renvoi de plus de 03 semaines et sans même la certitude que celui pour qui l'audience est renvoyée sera là. Parce que là, on parle encore de «nouvelle composition du tribunal» et de débats ensuite», analyse, mécontente, la défense.

NOUVEAU TÉMOIN

L'annonce du renvoi de l'audience n'a pour autant pas empêché la défense de revenir à la charge, concernant l'unique témoin de l'accusation, dont le ministère public veut garder la face cachée jusqu'au jour de sa comparution. Me Assira Engoute, l'avocat de Rodrigue Tongue, a ainsi demandé à ce que «soit formellement constaté et acté sa présence, pour qu'à l'audience suivante, on avance».

Surtout que ledit témoin était bel et bien présent dans la salle. Mais, c'était sans compter avec la détermination du commissaire du gouvernement qui a rétorqué qu'il ne voyait pas «la nécessité de le présenter, car il sera présent à la prochaine audience». Le témoin en question n'est autre que Mama Abakai, maire de Lagdo. Un témoin dont la comparution continue de poser problème, compte-tenu de ce que les avocats de la défense voient en son introduction à ce stade du procès, une violation de la loi. Ils ont d'ailleurs annoncé qu'ils «n'entendaient pas interroger ce témoin».

Dans l'affaire Etat du Cameroun et ministère public contre Me Abdoulaye Harissou, Aboubakar Sidiki et les 03 journalistes Baba Wame, Félix Cyriaque Ebole Bola et Rodrigue Tongue, les 2 premiers sont poursuivis pour «menaces à la sûreté de l'Etat» et les 03 derniers, pour «non-dénonciation», des faits prévus et réprimés par les articles 74 et 107 du Code pénal.

Cameroun

Coopération Sud-Sud - une semaine sénégalaise en vue

L'Association camerounaise pour l'amitié entre les peuples d'Afrique (ACAPA) organise du 20 au 25 novembre 2017… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.