19 Août 2017

Cote d'Ivoire: Les porte-parole réagissent après l'accord gouvernement-syndicats de fonctionnaires en Côte d'Ivoire

- Après la signature des protocoles d'accord relatifs aux revendications syndicales et à la trêve sociale pour une période de cinq ans, les principaux responsables des formations syndicales de la Fonction publique donnent leurs impressions.

« La Plateforme s'engage à respecter les termes des présents protocoles »

« Ma joie est d'autant plus grande que, lorsqu'en novembre 2016 nous lancions notre lutte, nous étions loin de penser que la moisson serait aussi fructueuse. Les remerciements, nous les adressons de façon toute particulière à Son Excellence Monsieur le Président de la République qui a accordé une oreille attentive aux préoccupations des fonctionnaires (... ) Par ces actes d'une haute portée, le Président de la République montre ainsi son attachement au bien-être de ses concitoyens et à la paix sociale (... ) Je voudrais saluer avec la plus grande déférence le Premier Ministre qui a conduit personnellement les négociations. Monsieur le Premier Ministre, tout le long de ces négociations, longues et difficiles, mais qui se sont déroulées dans un esprit de convivialité et de respect mutuel, vous avez fait preuve de pragmatisme (... ) Aussi, la Plateforme nationale, qui se veut désormais l'interface entre l'Etat et les fonctionnaires, s'engage-t-elle à respecter les termes des présents protocoles ».

« C'est la première fois que cela arrive en Côte d'Ivoire »

« ... En janvier 2017, les fonctionnaires se sont levés comme un seul homme pour revendiquer six points d'amélioration de leurs conditions de vie. Après huit mois de négociations intenses, avec beaucoup de péripéties, cinq des six points ont été satisfaits. De mémoire de syndicaliste, c'est la première fois que cela arrive en Côte d'Ivoire. Depuis cinq ans, le point du règlement du stock des arriérés revenait dans toutes les revendications des fonctionnaires. Et l'Etat de Côte d'Ivoire a donné son accord définitif pour le paiement. Je voudrais saluer cet accord et faire remarquer que ce paiement sera échelonné (... ). Nous nous réjouissons parce que beaucoup de nos camarades n'avaient pas compris la démarche. Certains s'interrogeaient pourquoi nous avions saisi la main tendue du gouvernement. Il faut indiquer que depuis 20 ans, on n'avait pas inscrit le dialogue comme premier moyen de résolution des crises. Et quand un gouvernement arrive et fait du dialogue la principale voie de résolution des crises, en tant leader syndical, je me dois de saisir cette main tendue. C'est ce que nous avons fait ; et nous n'avons pas eu tort... ».

« La Cosyfop-ci remercie le Président, le Premier Ministre et tout le gouvernement »

« ... Monsieur le Premier Ministre, la Cosyfop-ci se réjouit de l'honneur d'être invité pour participer activement à cette cérémonie historique de signature de protocoles d'accord entre le gouvernement et les organisations syndicales. La présente cérémonie sanctionne des discussions que vous avez conduites sans relâche avec les syndicats du secteur public depuis janvier 2017. Cette cérémonie va achever de convaincre et de témoigner à tous, l'intérêt que vous accordez au dialogue social, en vue de trouver les solutions idoines aux préoccupations transversales des fonctionnaires et agents de l'Etat. La délégation de la Cosyfop-ci que je conduis voudrait adresser à votre Excellence Monsieur, le Premier Ministre, l'expression de ses sincères et chaleureux remerciements. Veuillez accepter de transmettre à Son Excellence Monsieur le Président de la République, Alassane Ouattara, ainsi qu'aux membres du gouvernement, nos remerciements pour avoir donné satisfaction à certaines de nos doléances majeures telles que relevées dans les présents protocoles et consolidées par des actes (... ). Nous fondons un grand espoir sur l'ouverture des discussions prochaines, tant sur les revendications existantes que sur les nouvelles, et ce dans le cadre du dispositif du dialogue social continu mentionné dans les présents protocoles ».

Cote d'Ivoire

Tiken Jah Fakoly dénonce une tentative d'escroquerie

Au Mali, le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly se voit réclamer la coquette somme de 10 millions de FCFA. Ce sont… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.