19 Août 2017

Tunisie: Appel à hâter la formation du «gouvernement Chahed 2»

Son secrétaire général, Issam Chebbi, a déclaré hier à la TAP, en marge de la réunion du parti à Monastir, que les élections ne peuvent pas avoir lieu avant de combler les postes vacants au sein de l'instance électorale (Isie) et l'installation des sections du Tribunal administratif dans les régions.

De plus, l'Etat doit prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la neutralité de l'administration.

«Nous refusons de participer à des élections compromises», a-t-il lancé, appelant le chef du gouvernement à se réunir d'urgence avec tous les partis et les organisations nationales et avec l'Isie pour évaluer le degré de préparation du pays, plutôt que des partis, à ces échéances».

Sur un autre plan, le secrétaire général d'Al Joumhouri a qualifié la situation économique d'«inquétante». Le gouvernement doit agir pour élaborer au mieux le nouveau projet de budget et instaurer un débat «franc» avec les partis politiques et les composantes de la société civile et révéler à l'opinion publique toute la vérité sur la crise économique que connaît le pays, a-t-il recommandé.

Il a mis l'accent sur le besoin de hâter la formation de ce qu'il a qualifié de «gouvernement Chahed 2» sur la base du Document de Carthage dans un esprit d'unité et avec une nouvelle équipe pour poursuivre la guerre contre la corruption et le terrorisme et relever les défis du développement dans les régions intérieures.

Il a rappelé l'annonce faite par le parti sur la création dans les prochains jours d'une coalition électorale qui participera aux municipales avec des listes portant le nom de « la Tunisie citoyenne».

Cette coalition regroupera en plus d'Al Joumhouri, Al Massar, Ettakatol et l'Alliance démocratique. Des discussions avancées sont entreprises avec le mouvement Al Chaâb pour rejoindre cette formation à laquelle prendront part, également, des personnalités syndicales et des indépendants.

Issam Chebbi a précisé que son parti a choisi de participer aux prochaines municipales (décembre 2017) pour offrir aux Tunisiens «une nouvelle alternative que proposent ces partis réunis» et «parce qu'il a «tiré les leçons des expériences précédentes».

La réunion de Monastir a réuni des cadres du parti dans la région. Les travaux se sont focalisés sur les préparatifs du parti pour les élections municipales, les listes électorales et les concertations en cours avec les indépendants, outre la situation générale dans le pays.

Tunisie

Aucun Tunisien présent !

C'est vraiment inouï pour nos arbitres et notre arbitrage, habitués à être présents aux… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.