21 Août 2017

Gabon: Les Gabonais s'impatientent dans l'attente de l'annonce du nouveau gouvernement

Photo: Flickr
Dialogue Politique 2017

Le président gabonais a annoncé le 16 août dernier dans un message à la nation la formation d'un nouveau gouvernement «dans les tout prochains jours». Depuis, tout le monde s'impatiente. Et comme Ali Bongo tarde à publier son équipe, chaque jour, les Gabonais forment un nouveau gouvernement qu'ils diffusent sur les réseaux sociaux.

L'attente devient longue. Trop longue peut-être. Du côté du gouvernement sortant, l'air devient difficile à respirer.

L'équipe compte une trentaine de ministres. C'est beaucoup, car le FMI qui a prêté 642 millions de dollars au Gabon a exigé de réduire le train de vie de l'Etat. Il faut donc dégraisser le mammouth et la question qui brûle les lèvres est celle de savoir qui sortira et qui restera.

Selon la rumeur, quatorze ministres doivent faire leurs valises. Les places libérées doivent revenir aux partis politiques, ONG et associations qui ont participé au dialogue politique organisé par Ali Bongo.

Les cœurs des participants à ce dialogue battent aussi la chamade. Qui sera appelé et qui sera oublié ? s'interrogent-ils.

Jean Ping et sa coalition scrutent aussi ce qui se trame au palais de la Rénovation. Les motivations ne sont cependant pas les mêmes. Jean Ping et ses amis sont hantés par la menace d'un débauchage des cadres de leur mouvement. Des noms circulent à tort ou à raison.

En savoir plus

Ali Bongo Ondimba annonce la formation d'un nouveau gouvernement

Le Gabon célèbre ce jeudi le 57e anniversaire de son indépendance. Dans une allocution… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.