21 Août 2017

Afrique Australe: La SADC note l'impossibilité d'organiser les élections en 2017

Photo: Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Début de vote le 28/11/2011 à Kinshasa, pour les élections de 2011 en RDC.

A l'issue de son 37e sommet dimanche 20 août, la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) a noté qu'il ne serait pas possible d'organiser les élections en République démocratique du Congo en décembre 2017, en raison d'un certain nombre de défis à relever, sans plus de détails.

Les participants à ce sommet ont aussi approuvé la nomination d'un envoyé spécial en RDC, qui aura notamment pour mission de «suivre le processus électoral.»

Les consultations visant à finaliser cette question sont en cours, a annoncé le président de l'Afrique du Sud, Jacob Zuma, dans son discours de clôture.

Selon lui, il a été instamment demandé à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de «faire connaître le calendrier électoral révisé».

Les chefs d'État et de gouvernement ont réitéré leur volonté collective de promouvoir la paix et la stabilité en RDC, car il s'agit d'un précurseur de la croissance économique et du développement, a conclu le président Jacob Zuma.

Le premier ministre Bruno Tshibala a représenté la RDC à ce sommet. 15 chefs d'Etats membres de la SADC ont pris part à cette rencontre qui a eu lieu du 10 au 20 août, à Pretoria (Afrique du Sud). Le partenariat avec le secteur privé et le développement industriel est le thème clé de cette réunion.

En savoir plus

Elections - Le constat de la SADC rejoint celui de la CENI, estime Crispin Ngoy

Le constat de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) sur l'impossibilité… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.