21 Août 2017

Sénégal: Aprés une journée pluvieuse à Ziguinchor - Le quartier Goumel et la gare routière sous les eaux

La journée d'hier n'était pas de tout repos pour les habitants du quartier Goumel à Ziguinchor plongé sous les eaux après les fortes pluies qui se sont abattues toute la journée. Les habitants, prisonniers des eaux, avaient du mal à sortir. Une véritable corvée pour ces populations qui ont passé toute la journée à évacuer les eaux de leurs domiciles.

Un exercice périlleux d'autant plus que le ciel n'avait pas fermé ses vannes, il continuait de pleuvoir. «Nous vivons une situation difficile depuis le petit matin. Nous sommes envahis par ces eaux qui nous viennent des autres quartiers à cause de la configuration de notre quartier. Chose plus intenable, c'est le cocktail désolant offert par ces eaux de pluies qui se sont mélangées aux eaux issues des fosses septiques qui débordent... Nos fosses sont pleines et débordent», lance avec dépit cet habitant de Goumel. Dominique Campal, un enseignant, appelle les techniciens à descendre sur le quartier pour trouver des solutions urgentes pour la construction des canaux d'évacuation.

Même la gare routière, sise à l'entrée de ce quartier, n'a pas été épargnée par ces inondations. Les chauffeurs étaient obligés de délocaliser cette gare routière à la place Aline Sitoe Diatta et au niveau d'une station d'essence juste à coté de cette place. «La gare routière est complètement submergée par les eaux ? Notre bureau est sous les eaux, c'est pourquoi nous sommes sortis de cette gare pour permettre aux chauffeurs de travailler... », martèle Baba Diouf, le vice-président du Regroupement des chauffeurs de la gare routière de Ziguinchor. M. Diouf est d'avis que cette situation d'inondation vécue est consécutive à l'érection de deux stations à essence à l'entrée du quartier. Des infrastructures qui, selon lui, ont bloqué le passage des eaux.

Ces fortes pluies ont semé la désolation dans certains quartiers de la ville qui souffre d'un réel problème d'assainissement. La situation du quartier Goumel est certes très préoccupante, mais dans d'autres quartiers comme Belfort, Santhiaba, Colobane, les populations ont été très affectées par ces inondations qui frappent ces quartiers depuis hier. Des pluies d'hier qui risquent de dépasser les records de 98 mm enregistrés par une pluie la semaine dernière à Ziguinchor. Et si les paysans jubilent, certaines populations de Ziguinchor, elles, sont dans l'inquiétude la plus totale. Comme quoi la pluie ne fait pas que des heureux à Ziguinchor.

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.