21 Août 2017

Congo-Kinshasa: 7.7 millions de personnes sont confrontées à l'insécurité alimentaire

La situation de la République démocratique du Congo a encore été à l'ordre du jour du Conseil de sécurité de l'ONU cette semaine. Les 15 se sont penchés sur l'examen du rapport final du Groupe d'experts chargé d'enquêter sur les violations des droits de l'homme dans la crise de l'ex-Grand Kasaï.

Près de 7.7 millions de personnes sont confrontées à l'insécurité alimentaire en RDC, soit 30% de plus que l'année dernière. C'est ce que révèle une analyse conjointe de la FAO-PAM rendue publique ce mercredi à la conférence hebdo des Nations unies à Kinshasa. Alexis Bonte, Représentant ad intérim de la FAO, parle de besoins et surtout de la réponse que son organisation et le PAM apportent à cette crise.

Décryptage

L'ONG AIRD a fêté ses 10 ans d'existence dont 5 ans de présence en RDC. M. Mohamadou Saliou Diallo est le Directeur pays de cette ONG. Il parle de cette institution, ses objectifs et programmes en Afrique et surtout ses réalisations en RDC.

Brèves

Le Bureau de la MONUSCO-Kalemie a lancé mercredi le 16 août 2017 un programme de réduction de violence communautaire entre Twa et Bantous. Ce programme d'une durée d'un an comprend quatre projets. Le premier concerne l'installation des barzas pour prévenir, résoudre et gérer les conflits locaux dans tout le territoire. Les autres projets portent respectivement sur la réhabilitation de la route rurale sur l'axe Nyunzu-Kongolo, long de 25 km et de deux écoles à Nyunzu et Kabalo ainsi que sur l'équipement des radios communautaires.

A Beni, dans le Nord-Kivu, la section DDRRR-Désarmement, Démobilisation, Rapatriement, Réintégration et Réinstallation des groupes armés de la MONUSCO a financé le projet de construction d'un marché du quartier Kalinda. Ce projet de plus de 48 mille dollars américains vise aussi à diminuer la violence communautaire dans cette contrée. Il a également permis d'offrir à des ex-combattants, aux femmes et aux jeunes, un emploi temporaire. .

OCHA annonce avoir atteint 40% des financements attendus pour les Kasaï. Les donateurs répondent de plus en plus à l'appel lancé afin de juguler la crise humanitaire en cours dans cette région de la RDC, se félicite OCHA. Les donations viennent à cet effet, selon la source, des gouvernements suisse et néerlandais pour respectivement près de 1,3 millions et 3 millions d'euros.

Invité

La situation humanitaire est suffocante et critique en RDC, a constaté la communauté humanitaire, à l' occasion de la célébration le 19 août dernier de la journée mondiale de l'action humanitaire. Les conflits qui affectent le Kasaï et tout l'Est du pays, sont à la base des déplacements des populations et de la crise humanitaire actuelle. Que faire devant cette situation de crise profonde? MAG UN reçoit Yvon Edoumou, charge de Communication et plaidoyer à Ocha.

Nouvelle de province

Le nord de la RDC est toujours soumis à un afflux continu de demandeurs d'asile centrafricains avec notamment l'arrivée, la semaine dernière, de plus de 10 000 personnes à Yakoma, dans le Nord-Ubangi. Dans un communiqué publié mardi 15 août à cet effet, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) s'est dit préoccupé par cette situation.

Agenda de la semaine

Le 23 août: Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition

Congo-Kinshasa

Plus de mille cas de choléra recensés

La région du "Grand Kasaï" reste le plus important foyer de la maladie en concentrant à elle-seule… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.