21 Août 2017

Nigeria: Ce que révèlent les journaux intimes des lycéennes de Chibok

Trois ans après l'enlèvement de plus de 200 lycéennes par les jihadistes de Boko Haram à Cjibok, au Nigeria, les journaux intimes de certaines des jeunes filles révèlent un nouvel aspect de cet évènement qui avait ému la planète entière.

Le contenu de journaux intimes clandestins tenus par plusieurs des jeunes filles enlevées par le jihadistes de Boko Haram a été rendu public par l'agence de presse Reuters.

Non datés, ces chroniques ont été écrites sur des cahiers qui avaient été données aux jeunes filles pour les leçons coraniques. Pour les cacher, les jeunes filles enterraient les manuscrits dans le sol ou les portaient dans leurs sous-vêtements.

Concours de circonstance

Et au fil des pages, c'est un aspect méconnu de l'enlèvement des lycéennes de Chibok qui vient d'être découvert. Des lycéennes racontent en effet que cet enlèvement serait un malheureux concours de circonstance : ce n'était pas les jeunes filles que Boko Haram recherchaient ce jour-là, en 2014.

Dans ce document, les jeunes filles expliquent que les hommes du groupe terroriste souhaitaient voler du matériel de construction. Faute de matériel, les ravisseurs ce seraient disputés sur le sort à accorder aux 200 étudiantes. « L'un des garçons a dit qu'ils devraient tous nous brûler », écrit l'une des filles de Chibok.

Récit de captives

Ce récit témoigne aussi de manière éloquente de la vie en captivité entre les mains de Boko Haram : coups répétés, corvées domestiques, pressions pour convertir et marier les filles... Les textes dévoilent aussi les liens entretenus par le groupe terroriste avec la population.

Malgré les violences auxquelles font face les détenues, les textes racontent aussi l'espièglerie avec laquelle les filles de chibok ont tenté d'oublier leur condition. Les étudiantes donnaient notamment des surnoms moqueurs aux combattants.

Il y aurait actuellement 113 étudiantes de Chibok toujours entre les mains de Boko Haram. Depuis le début du conflit, en 2009, plus de 20 000 personnes ont été tuées aux Nigeria et les violences ont jeté plus de 2,5 millions de personnes sur les routes.

Nigeria

Accord trouvé avec les Super Eagles pour les primes

Déstabilisé en plein Mondial 2014 par des problèmes de primes, le Nigeria prend des mesures pour… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.