21 Août 2017

Congo-Brazzaville: Rentrée scolaire - L'application « Alerte Parent » s'offre plus de possibilité

Destinée à suivre la réussite scolaire de l'enfant grâce aux SMS, la plate-forme Alerte Parent a dévoilé deux nouvelles applications « AP-SCHOOL » et « AP-TUTEUR » pour plus de synergie entre écoles et parents d'élèves et entre l'université et étudiants.

Les deux nouvelles applications de la plateforme Alerte Parent seront présentées vendredi 25 août à la Préfecture de Brazzaville. La société Aitech-Congo, conceptrice des logiciels, voudrait accompagner la rentrée scolaire 2017-2018 d'une bonne dose de culture numérique pour soutenir l'école en proie à des défis multiples.

AP-SCHOOL est réservée aux écoles de cycles maternelles, primaires et secondaires, aux instituts et universités ainsi qu'aux centres d'encadrement et formations professionnelles.

Testée par nos soins, l'application permettra de dispenser des cours de formation en e-learning, d'échanger et gérer toute la communication des scolarités avec les étudiants. « La solution dynamise la vie scolaire des élèves en communication avec les parents disposant de l'AP-TUTEUR », précise Jean Bruno Pissa, directeur général d'Aitech-Congo.

Les applications sont disponibles en téléchargement libre sur PlayStore dès le 25 août 2017. « Aitech Congo réalisera gratuitement pour les 50 premières écoles les murs d'accueil des écoles, instituts et centres d'encadrement qui seront disponibles dans la plate-forme Alerte Parent », promet Jean Bruno Pissa, qui invite écoles et parents d'élèves à la démonstration que sa société organise vendredi.

Les deux applications sont un « remake » de la solution lancée en 2013. Fondée dans le cloud sms, la solution se proposait d'être une innovation qui consolide la relation communicationnelle Ecole-Parent d'élève. Le but étant de suivre, à partir du téléphone et via SMS, la vie scolaire de l'enfant.

« La relation Ecole-parent d'élève n'est toujours pas fluide et efficace, parce qu'il manque de moyens actifs pour assurer une meilleure communication, le suivi scolaire de l'enfant et l'implication immédiate aux préoccupations annoncées par l'école rencontrent une lenteur », justifiait, il y a quatre ans, Jean Bruno Pissa.

Plusieurs écoles ont expérimenté la solution, à l'instar de Notre Dame du Rosaire dont les résultats scolaires des élèves ont été satisfaisants à en croire Nathalie Bouissa, la directrice de l'établissement scolaire.

Relookée et renforcée de plus de possibilités, la solution devra répondre à plusieurs propositions formulées par les établissements scolaires qui ont utilisé la version antérieure.

A l'heure où le numérique doit nécessairement contribuer au développement de l'éducation, l'application peut être comptée comme une contribution essentielle.

Congo-Brazzaville

Vie associative - De nouvelles instances dirigeantes pour l'APEGG

Le nouveau bureau exécutif de l'Association pour la protection de l'environnement du Golfe de Guinée… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.