22 Août 2017

Cameroun: Conférence internationale des parlementaires panafricains sur l'intégration

Yaoundé, la capitale du Cameroun accueille du 22 au 26 août une conférence internationale des parlementaires africains, avec la participation d'experts, universitaires, partenaires au développement, leaders politiques africains, législateurs et autres spécialistes.

L'initative de cette conférence internationale qui se déroulera en présence du président camerounais Paul Biya émane du Parlement panafricain (PAP). Le thème de la rencontre est : "L'intégration politique et socio-économique du continent africain : rôle du parlement panafricain".

Le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, a souligné le leadership du président Paul Biya en Afrique, le climat de paix et de stabilité, pour justifier le choix du Cameroun comme lieu-dit de cette manifestation.

Le président du PAP, Roger Dang Nkodo, a rappelé le rôle de l'institution dans l'intégration continentale : "Le Parlement ne va pas légiférer sur les constitutions des pays mais sur les sujets d'intérêt commun aux Etats membres". C'est le cas sur le terrorisme, la crise économique, les questions de migrations, le changement climatique, etc.

Roger Dang Nkodo a souligné le mandat consultatif du PAP dont l'échéance arrive à son terme, tout en insistant sur l'intégration continentale, prenant le Cameroun pour exemple, dans "sa volonté d'intégrer toutes les communautés africaines, le panafricanisme de son président Paul Biya, le rôle des parlementaires, représentants des peuples, la recherche de l'appropriation de l'institution par les peuples, car leur action va pouvoir booster l'intégration du continent".

"Notre premier rôle est donc de faire connaître le PAP à tous les peuples du continent afin de pouvoir parler en leur nom. Nous parlons au nom des peuples, même si l'intégration de l'Afrique concerne d'abord les Etats.

C'est pourquoi il y a eu l'Organisation de l'unité africaine puis l'Union africaine. Et qui dit "union" dit adhésion de tous les peuples. Il ne saurait donc avoir de comparaison entre l'action des chefs d'Etat et celle qui doit se faire au niveau du Parlement panafricain", a-t-il dit.

Roger Dang Nkodo a également rappelé l'objectif des assises de Yaoundé : oeuvrer pour la ratification des instruments juridiques d'intégration par les Etats-parties, les internaliser dans les lois de chaque pays, faire évoluer les différentes Communautés économiques régionales (CER), faire évoluer le niveau d'intervention du PAP pour participer à l'évolution de ces sous-ensembles régionaux.

Le forum de Yaoundé doit boucler la ratification du Protocole de Malabo. "Nous allons commencer à voter le budget de l'organisation.

La dernière conférence des présidents de chambres du continent qui vient d'avoir lieu à Midrand a pris une résolution ferme en ce qui concerne la ratification. La date butoir, c'est décembre 2017. Il est donc temps que le PAP passe à une autre étape", a conclu son président.

Cameroun

Interdiction des manifestations publiques dans le Nord-ouest et le Sud-ouest

Les autorités administratives des régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest ont annoncé… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.