22 Août 2017

Gabon: Vers l'harmonisation des techniques des contrôleurs des assurances en Afrique

Libreville — Les Etats membres de la Conférence inter-africaine des marchés d'assurances (CIMA) sont réunis depuis lundi à Brazzaville, la capitale congolaise, en vue de l'harmonisation des techniques des contrôleurs des assurances sur le continent, a-t-on appris de source officielle.

On rappelle que tous les ans, la CIMA et les directions nationales des assurances doivent faire les contrôles des sociétés d'assurances pour restituer leur situation financière qui alors présentée à la Commission régionale de contrôle, qui doit prendre les décisions à l'endroit des sociétés d'assurances ou faire des injonctions pouvant être des financements ou des améliorations.

L'objectif de la réunion est donc d'harmoniser le processus de contrôle des sociétés d'assurances des quatorze Etats membres de la CIMA, le travail devant se faire de la même manière dans tous les pays, "de sorte qu'un contrôleur congolais puisse aller contrôler une structure du Burkina Faso et vice-versa sans difficulté".

Directeur des institutions financières nationales au ministère congolais des Finances, du Budget et du Portefeuille public, Constant Badia estime que dans la période de ralentissement de la situation économique internationale, liée à la chute du baril de pétrole, il est impérieux que les économies africaines renforcent davantage leur coopération dans des domaines diversifiés.

Organisé par l'Institut international des assurances (IIA), sous le thème "Procédure de contrôle sur place des sociétés d'assurances et fondamentaux de la rédaction du rapport de contrôle contradictoire", la rencontre de Brazzaville regroupe 40 participants venus de 14 pays de la CIMA et prendra fin le 25 août prochain.

Gabon

Libre circulation des biens et des personnes au sein de la Cemac

Après le Tchad et la Centrafrique, le Gabon vient à son tour de décider la libre circulation des… Plus »

Copyright © 2017 Infos Plus Gabon. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.