25 Août 2017

Sénégal: Agence nationale des Affaires maritimes - La dette arrêtée à 2 milliards FCFA

D'après la Direction du secteur parapublic , l'endettement de la structure est arrêté à 2 427 564 922 francs CFA en 2017 à la date du 31 mars 2017, contre un montant de 1 320 358 731 francs CFA au terme du premier trimestre en 2016.

Il est constitué de: x dettes fournisseurs pour 319 423 040 francs CFA; x dettes fiscales arrêtées à 1 864 493 548 francs CFA ; x dettes sociales qui se chiffrent à 243 648 334 francs CFA.

Les crédits ouverts dans le budget ressortent à 9 259 123 472 francs CFA en 2017 contre 12 661 122 553 francs CFA en 2016, soit une baisse de 3 401 999 081 francs CFA en valeur absolue et 26,87 % en valeur relative.

Les dotations de l'Etat couvrent 71,06 % des crédits globaux en 2017 contre 28,89 % en 2016. L'exécution en ressources du budget ressort à 2 412 672 511 francs CFA, soit un niveau de mobilisation de 26,06 % en 2017 contre une mobilisation de 7 740 501 848 francs CFA à la même période de l'exercice précédent , soit un taux de 60,9 %.

Les transferts attendus de l'Etat sont réalisés à hauteur de 1 500 000 000 francs CFA en 2017 contre 2 061 920 000 francs CFA en 2016. Les dépenses sont consommées à hauteur de 1 274 388 719 francs CFA en 2017 contre 1 732 345 597 francs CFA en 2016.

Les charges de personnel exécutées ont connu une évolution de 2016 à 2017 en passant de 492 604 056 francs CFA à 527 309 496 francs CFA soit un taux d'évolution de 6,58 %.

Sénégal

Khalifa Sall, vers un procès

Fin des recours devant déboucher sur la liberté provisoire de Khalifa Sall qui est placé en… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.