25 Août 2017

Ile Maurice: SCBG - «On déposera une plainte pour 150 victimes réclamant Rs 70 M», annonce Me Bokhoree

Il est sur tous les fronts. Après l'affaire Sunkai et sa future bataille contre le Metro Express - du moins quand il sera élu à la partielle au n°18, Belle-Rose-Quatre-Bornes - l'avoué Kaviraj Bokhoree se range cette fois du côté des victimes du plan d'investissement Super Cash Back Gold (SCBG). Une plainte sera bientôt déposée devant la Cour suprême. Elle concerne 150 victimes, qui réclament Rs 70 millions.

C'est ce qu'a indiqué l'avoué lors d'une conférence de presse à son étude, ce vendredi 25 août. «On tiendra une réunion le lundi 28 août, au Tamil Hall, pour évoquer la marche à suivre concernant l'aspect légal», dit Me Bokhoree.

Il a, dans la foulée, révélé, les honoraires réclamés par son étude pour représenter ces 150 victimes du SCBG. «On ne réclame pas un montant exorbitant, mais seulement Rs 13 500 et 10 % du montant obtenu à la fin du procès.» Cela se justifie par le fait que «cela prendra beaucoup de temps pour mener cette bataille légale».

Par ailleurs, Me Kaviraj Bokhoree a demandé au Premier ministre, Pravind Jugnauth, de fournir des explications sur l'affaire BAI. Notamment sur la réclamation de Rs 35 milliards faite par Dawood Rawat, président emeritus de l'ex-groupe BAI, au gouvernement. «Si jamais Dawood Rawat remporte son procès en arbitrage, comme cela a été le cas pour Veekram Bhunjun, de quel fonds va puiser l'État pour le payer ?». De se demander : «Va-t-on devoir déclarer banqueroute ?»

Ile Maurice

Indice Mo Ibrahim - Maurice classée au 1er rang sur le continent en gouvernance globale

Avec un score de 81,4 sur 100, Maurice se classe au au 1er rang en Afrique en gouvernance globale sur 54 pays.… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.