28 Août 2017

Comores: Trois morts et plusieurs disparus après le naufrage d'un bateau

Aux Comores, une vedette, avec à son bord 26 personnes selon le ministère de l'Intérieur, a chaviré faisant trois morts et plusieurs personnes disparues. Les passagers ont embarqué malgré une météo peu clémente.

Des vents très forts, une surcharge de passagers, la capitainerie s'était pourtant opposée au départ de cette vedette. Malgré les rappels à l'ordre de la gendarmerie, tous les passagers ont voulu prendre le risque.

Ce naufrage remet la lumière sur les problèmes que connaissent les deux compagnies aériennes nationales avec l'aviation civile depuis des mois.

Aujourd'hui pour la population, il est plus facile de se rendre à l'étranger que de faire le tour de l'archipel des Comores en avion.

Avec la compagnie AB Aviation clouée au sol et Inter îles Air également en grande difficulté, la desserte des îles est devenue une affaire de débrouille et de chance.

A l'exception des députés, toutes les autorités étatiques, ont laissé stagner une situation conflictuelle, débutée en décembre dernier, entre les dirigeants des compagnies aériennes et le directeur général de l'aviation civile qui semblait jusqu'alors intouchable.

Un décret présidentiel signé depuis jeudi 24 août le démet de ses fonctions, cependant il n'a toujours pas été rendu officiel par la présidence. Ces trois personnes décédées et ces nombreux disparus vont remettre ce dossier des compagnies comoriennes en haut de la pile pour son successeur.

Comores

Amical - Les Comores et Madagascar se quittent dos à dos

Les Comores et Madagascar ont profité de cette trêve internationale pour s'affronter dans un match amical… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.