28 Août 2017

Somalie: Arrivée de soldats turcs à Mogadiscio

Des soldats turcs sont arrivés à Mogadiscio en Somalie jeudi 24 août. Objectif : finaliser l'installation d'un camp militaire turc dans le pays.

Un investissement de 50 millions de dollars d'Ankara dont la construction avait été lancée en 2015. Pourquoi la Turquie s'implique-t-elle dans ce pays toujours ravagé par la guerre civile ?

Les autorités turques insistent : ce n'est pas une base militaire, mais un camp d'entraînement. A terme plus de 10 000 soldats somaliens devraient être formés, par 200 officiers et instructeurs turcs.

Avec le Qatar, c'est la deuxième installation militaire turque à l'étranger, une façon pour Ankara de montrer à peu de frais qu'elle joue dans la cour des grands au niveau militaire.

Mais le choix de la Somalie n'est pas anodin : la Turquie y est implantée depuis plusieurs années au niveau humanitaire, économique et donc aujourd'hui militaire.

Recep Tayyip Erdogan y a déjà effectué trois visites depuis 2011, le président turc peut ainsi se poser en leader régional musulman et dénoncer la faible implication des Occidentaux.

Du coup, l'image de la Turquie et de Recep Tayyip Erdogan est très bonne en Somalie, mais l'arrivée des militaires à Mogadiscio constitue tout de même un risque : en se positionnant clairement du côté progouvernemental la Turquie pourrait perdre le rôle d'arbitre qu'elle avait un moment espéré pouvoir prendre dans un pays toujours déchiré entre plusieurs entités.

Somalie

Darfour - L'ONU exhorte à un accord de paix inclusif

Le Représentant spécial conjoint de l'ONU et de l'Union africaine pour le Darfour, Jeremiah Nyamane… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.