23 Août 2017

Guinée: Le pays sous le choc après l'effondrement mortel d'une décharge d'ordures

Un éboulement s'est produit mardi à Conakry faisant 8 morts et plusieurs blessés quand une partie de la montagne d'ordures de la décharge principale de la ville qui a cédé sous le poids des fortes pluies.

Les opérations de recherches se poursuivent pour retrouver les corps qui pourraient encore être enfouis. L'éboulement s'est produit dans le quartier Dar es Salam situé dans la commune de Ratoma, au nord-ouest de la presqu'ile de Kaloum.

A la suite de fortes pluies survenues dans la nuit de lundi à mardi, les ordures se sont écroulées sur deux concessions aux abords de la décharge. Le bilan provisoire fait état de 8 morts et plusieurs blessés.

Les autorités de la ville se sont immédiatement rendues sur les lieux pour constater les dégâts.

"On s'est préoccupé d'abord des corps ici présents qu'il faut dégager et transporter à la morgue. Nous n'avons pas encore le chiffre exact des blessés selon les premières informations. Il nous faut encore soulever les murs qui sont là pour savoir effectivement s'il y a des personnes dessous ou pas" , explique le général Mathurin Bangoura, le gouverneur de la ville de Conakry.

L'Etat promet des mesures

Le président Alpha Conde a déclaré partager la douleur des familles et annoncé l'évacuation rapide de tous les riverains de la décharge de Dar es Salam.

"Je présente les condoléances aux familles éplorées et nous allons voir comment leur porter secours. Il est extrêmement important qu'on mette de l'ordre dans l'habitat à Conakry. On ne peut pas accepter qu'il y ait des maisons situées dans des endroits marécageux. On va prendre des dispositions au niveau du gouvernement", a promis le chef d'Etat guinéen.

Des leaders d'oppositions se sont également rendus sur les lieux. Les opérations de recherches se poursuivent pour trouver d'éventuels corps sous les décombres.

Les parents des victimes de cet éboulement sont inconsolables. En attendant, les populations de Conakry s'interrogent sur la place de cette décharge qui se situe en pleine ville. Elles attendent la réponse des autorités.

Guinée

L'opposition dénonce les blocages des accords de Conakry

La crise en Guinée-Bissau se déplace de nouveau à Conakry chez le médiateur et… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.