29 Août 2017

Burundi: Les rebelles du Forebu changent de nom et d'organigramme

Dans une déclaration rendue publique dimanche 27 août au soir, la principale rébellion burundaise agissant en RDC, les Forebu, a annoncé leur changement d'appellation et officialisé leur nouvel organigramme.

L'ONU estime les effectifs des FPB à plusieurs centaines d'hommes, en majorité des déserteurs de l'armée et de la police burundaise qui seraient installés dans l'est de la RDC dans les territoires d'Uvira et de Fizi.

C'est la principale rébellion burundaise dans l'est de la RDC. Les Forebu se nomment désormais les FPB pour « Forces populaires du Burundi ». Fin 2015 le groupe est fondé par un lieutenant-colonel en charge des transmissions à l'état-major : Edouard Nshimirimana, aujourd'hui numéro 2 du mouvement.

L'annonce est faite par la voix du numéro 1 : le général-major Jérémie Ntiranyibagira, un déserteur, tout comme l'ancien porte-parole des FDN Adolphe Manirakiza qui gère la communication du groupe.

Joint par RFI, ce dernier explique le remaniement par « des divisions internes sur des questions politiques ». « Nous sommes dorénavant neutres politiquement, comme doivent l'être les corps de défense et de sécurité », affirme-t-il.

Le groupe aurait été rejoint par des membres du RED Tabara, une autre rébellion dont on attribue la paternité au président du MSD Alexis Sinduhije, malgré ses dénégations.

Les objectifs en revanche n'ont pas changé : « pousser le président Nkurunziza à accepter le dialogue sous l'égide de la communauté internationale » répète Adolphe Maniralkiza affirmant que ses hommes se trouvent non seulement en RDC mais aussi dans les pays voisins et sur le territoire burundais.

Démenti formel du côté de l'armée burundaise qui évoque un problème strictement congolais n'inquiétant pas outre mesure la hiérarchie militaire.

Burundi

2 ans après l'attaque contre les camps militaires

Le lendemain des attaques, près de trois cents jeunes avaient été arrêtés, certains… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.