21 Août 2017

Ghana: Lancement du profil de pays 2016 du Ghana - L'amélioration de l'offre énergétique comme levier d'accélération de la croissance du pays

communiqué de presse

Accra, Ghana — Le Gouvernement du Ghana, en collaboration avec le Bureau sous régional pour l'Afrique de l'Ouest de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) a procédé ce jour, à Accra, au lancement du Profil de Pays 2016 du Ghana.

Cette initiative a pour objectif de fournir des analyses et des recommandations propres au Ghana dans sa marche vers la transformation structurelle qui favorisera une croissance soutenue et un développement social durable, ainsi que sa performance dans des domaines telles que l'intégration régionale et la lutte contre l'exclusion sociale.

Selon ce profil de pays, depuis 2013, le Ghana est au cœur d'une grave crise énergétique, qui suscite une profonde indignation dans l'opinion publique et paralyse l'économie. « Les coupures de courant dues aux délestages se sont aggravées depuis décembre 2014. De sérieux problèmes liés à la disponibilité d'une électricité de qualité assombrissent les perspectives économiques du pays », explique le profil de pays.

D'après l'étude de 2014 de l'Institut de recherche statistique, sociale et économique (Charles Ackah, 2015), le Ghana a été privé en moyenne d'environ 2,1 millions de dollars par jour (soit 55,8 millions de dollars par mois) de production à cause de la seule crise énergétique. Ce chiffre s'élevait à environ 680 millions de dollars en 2014, soit 2 % du PIB. La production et les ventes des entreprises qui n'avaient pas suffisamment accès à l'électricité étaient à environ de 37 % à 48 % plus faibles en base annuelle.

Pour le Directeur du bureau sous régional pour l'Afrique de l'Ouest de la CEA, Prof. Dimitri Sanga, « dans sa quête d'accélération de son développement socio-économique, le Ghana vient juste de lancer une réforme à travers un agenda en dix points qui vise la transformation du secteur industriel ce 14 aout 2017. L'amélioration de la production, du transport, et de la distribution de l'énergie électrique au Ghana devrait contribuer fortement à la mise en œuvre de cette réforme qui vise la création d'emplois et la prospérité pour tous les Ghanéens. »

Il ressort de l'analyse contenue dans ce profil de pays que l'économie ghanéenne dépend fortement de la consommation électrique par habitant. Les délestages observés ces dernières années du fait d'un approvisionnement électrique inadapté influent donc de manière négative sur l'économie ghanéenne, compliquant la reprise économique sapée par des niveaux de production plus faibles, une inflation forte, des taux de chômage élevés et des niveaux de vie plus bas.

Pour cela, le profil de pays 2016 du Ghana recommande de mettre en œuvre des politiques solides dans le secteur de l'électricité afin de renforcer la reprise économique. Ces politiques devraient notamment sensibiliser la population à mieux utiliser l'électricité, mettre en œuvre des programmes tels que le système de compteurs prépayés, investir dans le secteur de l'électricité et développer l'énergie renouvelable.

Note aux rédacteurs

La Commission Economique pour l'Afrique (CEA) est l'une des cinq commissions régionales du Conseil Economique et Social de l'ONU (ECOSOC). Son Bureau en Afrique de Ouest a pour mission de soutenir le développement des quinze pays de la sous-région (Benin, Burkina Faso, Cabo Verde, Côte d'Ivoire, la Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Léone et Togo) en les aidant à formuler et mettre en œuvre des politiques et programmes à même de contribuer à leur transformation économique et sociale.

Initié en 2015 conformément à la Résolution 917 de la Conférence des ministres des Finance, de la planification et du développement économique (Abuja, 2014), le concept des Profils Pays a été développé pour fournir aux décideurs africains une analyse indépendante du développement économique et social de leurs pays ainsi que les avancées réalisées en matière d'intégration régionale. Chaque Profil pays est fondé sur des données fournies par les États membres et complètent les efforts de l'organisation en faveur de l'amélioration de la collecte des données statistiques à travers le continent.

Ces documents contiennent plusieurs innovations dont l'Indice Africain d'intégration régionale, mis au point par la Commission Economique pour l'Afrique (CEA) en partenariat avec la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Commission de l'Union Africaine (CUA). Cet index est fondé sur les cinq piliers fondamentaux de l'intégration du continent (intégration commerciale, infrastructures régionales, intégration productive, libre circulation des personnes et intégration financière et macro-économique).

SOURCE Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique

Ghana

Le pays, un exemple pour l'Afrique

Le président allemand Franck-Walter Steinmeier est en visite pour quatre jours au Ghana et à cette… Plus »

Copyright © 2017 PR Newswire. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.