29 Août 2017

Angola: Huíla - La construction de postes fixes de surveillance freine le braconnage

Matala (Angola) — La construction de onze postes fixes de surveillance et d'autres infrastructures permet de mieux lutter contre le braconnage dans le Parc National de Bicuar, dans la province de Huila (sud).

Ces infrastructures facilitent la patrouille des sentinelles, en fonction des informations qui parviennent au Poste Administratif sur l'invasion du territoire du parc, a précisé mardi à l'Angop, dans la municipalité de Matala, l'administrateur du Parc National, José Maria Kandungo.

Il a fait savoir que cinq autres postes fixes de surveillance étaient en construction dans le Parc, dans le cadre du Programme du Ministère de l'Environnement visant à protéger ce milieu naturel, eu égard à l'importance de la faune et de la flore dans l'économie du pays.

Des fontaines d'eau potable seront également mises en place dans le parc afin d'éviter que des troupeaux d'éléphants aillent boire à la rivière Cunene et détruisent des plantations agricoles des habitants de la région, a-t-il ajouté.

Créé en 1953, le Parc National de Bicuar, qui s'étend sur 7.900 mètres carrés, est limitrophe avec les municipalités de Quipungo, de Matala, de Chibia et de Gambos.

Angola

Des nouvelles techniques de diagnostic de la maladie du sommeil

Deux nouvelles techniques de lutte contre la maladie du sommeil, la trypanosomiase humaine africaine, commenceront… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.