31 Août 2017

Burkina Faso: Eliminatoires Mondial 2018 - Les Etalons en pleine concentration à Lisbonne

Paulo Duarte, sélectionneur national des Etalons et ses poulains ont mis le cap sur Lisbonne au Portugal où ils sont en stage de préparation du dimanche 27 au jeudi 31 août 2017. Ils s'y concentrent dans la perspective de la double confrontation des matchs des 3e et 4e journées des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018 contre les Lions de la Teranga du Sénégal à Dakar et à Ouagadougou.

Lisbonne, la capitale du Portugal est le lieu choisi depuis le dimanche 27 août dernier par les Etalons comme camp de concentration pour mieux affûter leurs armes dans la perspective de la double confrontation contre les Lions de la Teranga du Sénégal et des matchs comptant pour les éliminatoires du mondial Russie 2018.

La première opposition est prévue ce samedi 2 septembre 2017 au stade Léopold Sédar Senghor à Dakar pour la 3e journée avant que les deux formations ne se retrouvent pour la 4e journée le 5 septembre au stade du 4-Août à Ouagadougou.

Les informations en provenance du Portugal rassurent au niveau de l'ambiance qui règne au sein du groupe avec des joueurs qui y sont arrivés par petits groupes.

Malheureusement, tous déplorent l'absence de certains cadres de l'effectif suite à des blessures. Cela n'enlève en rien à la volonté du capitaine Charles Kaboré et ses camarades à s'appliquer dans le travail de préparation avant l'expédition dakaroise.

Pour le gardien de but, Hervé Kouakou Koffi, la motivation est au rendez-vous et il s'agit de maintenir la forme jusqu'au jour du match.

Pendant que son coéquipier Sibiri Alain Traoré avoue que c'est un match difficile entre deux équipes qui sont actuellement au top sur le continent tout en faisant savoir que c'est à eux de bien négocier la manche aller avant le retour à Ouaga.

Pour le nouveau milieu de terrain du club de Al Markhiya du Qatar, Sibiri Alain Traoré, les Etalons ont les arguments pour titiller les Lions de la Teranga et qu'il ne suffit pas de le dire mais de le prouver sur le rectangle vert.

Selon Paulo Duarte, sélectionneur national des Etalons, tous les joueurs n'étant pas au même niveau physique et de compétitions, ils sont allés tout doucement dans les séances d'entrainement sans trop d'exigence. Ainsi, dit-il, il y a eu des ateliers sur les stratégies d'organisation de jeu avec l'accent sur le jeu défensif et offensif.

Malgré l'absence de certains de ses cadres dont Jonathan Pitroïpa, Steeve Yago, Abdou Razack Traoré, le technicien confie que ses éléments restent toujours motivés avec l'ambition de relever le défi de la qualification pour un mondial qui sera historique.

L'une de ses pièces maitresses en attaque, Aristide Bancé indique que ce sera un bon match et très serré, et pour lui, ce qui va faire la différence, c'est que ses partenaires et lui puissent vite marquer sans encaisser auparavant.

Dans ce genre de match, avoue l'ex-goleador du club ivoirien de l'ASEC Mimosas, Aristide Bancé, il est difficile d'être mené et revenir au score.

Faisant le point de l'état de l'infirmerie des Etalons, Dr Alain Traoré, médecin de l'équipe, affirmait le mardi 29 août que celle-ci est vide concernant les joueurs convoqués et présents pour le stage.

Tout en soulignant que sur le plan psychologique, le groupe a passé un certain cap puisque, dit-il, il est toujours handicapant d'avoir des absents lorsqu'il s'agit surtout de titulaires.

En principe, c'est ce 31 août que les Etalons doivent rallier Dakar pour le match du 2 septembre au stade Léopold Sédar Senghor.

Burkina Faso

Sotigui Awards 2017 - Qui succédera à Mounia N'Diaye ?

La deuxième édition des Sotigui Awards, cérémonie de récompense des acteurs… Plus »

Copyright © 2017 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.