2 Septembre 2017

Guinée: Ebola - le ministère de la santé accusé de détournement des deux milliards de francs

La fédération guinéenne des associations des guérisseurs traditionnels et herboristes de Guinée a au cours d'une conférence de presse le jeudi 31 août 2017 accusé le ministère guinéen de la santé d'avoir détourné une forte somme d'argent destinée à la construction d'un hôpital des tradi-praticiens en Guinée.

Dans son exposé, Mamady Daman Traoré président de cette fédération a dit que c'est suite à un projet monté par sa structure et non par le ministère que la CEDEAO a donné 2 milliards 143 millions de francs guinéens(GNF) pour la construction d'un hôpital.

A l'en croire, ce montant a été détourné par le ministère de la santé. « Le ministère de la santé a détourné 2 milliards 143 millions de francs guinéens qui était destiné à la construction de l'hôpital des tradi-praticiens guinéens. Lors de la rencontre de 16 pays au Burkina Faso pour une formation, le président de la CEDEAO m'a demandé de monter ce projet en tant que président des guérisseurs traditionnels. Arrivé en Guinée, j'ai expliqué à l'ancien ministre, Naman Keita et le secrétaire général, Docteur Younoussa. Ils m'ont demandé de réunir tous les tradi-praticiens pour former une fédération. On a cherché un agrément qui a été signé par le ministre et moi. Pour envoyer le projet au niveau de la CEDEAO, il a fallu que je revende ma voiture », a-t-il expliqué.

Avant de demander une rencontre avec le président Condé pour lui expliquer sa mésaventure, Daman Traoré a fait savoir qu'une plainte a été portée contre le ministère de la santé.

« Le ministère m'avait promis qu'une fois le projet financé, j'aurais ce que j'ai dépensé. Malheureusement, jusqu'à présent je n'ai ni le projet ni ma voiture. Nous avons porté plainte contre le ministère, le président de la chambre d'accusation nous a dit que ce n'est pas son rôle de juger le ministère de la santé. Il nous dit de nous adresser à la Cour d'appel », a-t-il précisé.

Guinée

L'opposition dénonce les blocages des accords de Conakry

La crise en Guinée-Bissau se déplace de nouveau à Conakry chez le médiateur et… Plus »

Copyright © 2017 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.